Le régime nord-coréen s'inquiète des révoltes arabes

le
0
Pyongyang s'exaspère des tracts envoyés par l'armée du Sud décrivant les révolutions en cours.

Les senteurs de la «révolution du jasmin» n'ont pas atteint Pyongyang, mais les révoltes du monde arabe rendent les dirigeants nord-coréens nerveux. Ce dimanche, la dictature a de nouveau rugi en menaçant d'ouvrir le feu contre l'ennemi, le long de la DMZ, la frontière la plus militarisée au monde, qui déchire la péninsule depuis 1953. Motif de cette colère: des tracts et messages audio décrivant l'avancée des révoltes au Moyen-Orient, envoyé par l'armée sud-coréenne par-dessus la frontière. Pyongyang a exigé que Séoul cesse immédiatement cette «guerre psychologique», sous peine de mener des «attaques directes et ciblées» sur ses positions. Le Nord a également menacé de transformer la capitale sud-coréenne en une «mer de feu», à la veille du démarrage de nouveaux exercices militaires américano-sud-coréens de grande ampleur.

Depuis quelques jours, les forces du Sud envoient par-delà les barbelés des milliers de tracts décrivant les derniers événem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant