Le régime empêche la livraison d'aide à 905.000 Syriens-Egeland

le
0
    GENEVE, 4 mai (Reuters) - Le gouvernement syrien refuse que 
les Nations unies acheminent de l'aide destinée à 905.000 
personnes, parmi lesquelles une partie de la population d'Alep, 
ville qui connaît une intensification des combats depuis 15 
jours, a déclaré mercredi Jan Egeland, conseiller spécial des 
Nations unies sur les questions de prévention et de règlement 
des conflits. 
    Les combats dans le secteur d'Alep engendrent de nouvelles 
zones martyrs, et peut-être de nouveaux secteurs en état de 
siège, alors que des centaines d'employés humanitaires ne sont 
pas en mesure d'entrer dans Alep, a dit Jan Egeland à l'issue 
d'une réunion hebdomadaire, à Genève, des représentants de 
nations soutenant le processus de paix en Syrie. 
    "Il est honteux de voir qu'au moment où la population d'Alep 
souffre, il ne lui a jamais été aussi difficile de fuir 
qu'aujourd'hui", a dit le conseiller onusien. 
 
 (Tom Miles; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant