Le régime des intermittents sur la sellette

le
0

FOCUS - Comment sont indemnisés les intermittents ? A combien s'élève le déficit de ce régime spécifique ? Explications.

o Un régime adapté à la forte précarité des intermittents du spectacle

Confrontés à une précarité plus forte que les salariés dans leur ensemble, les intermittents bénéficient de règles d'indemnisation chômage spécifiques. «Le travail par projet est inhérent à notre activité», rappelle Jacques Peskine, président de la fédération des entreprises du spectacle vivant, de la musique, de l'audiovisuel et du cinéma, lors d'une table-ronde organisée au Sénat. Depuis 1968, le régime d'assurance-chômage comprend donc deux annexes, les annexes 8 et 10, qui régissent le cas particulier de l'indemnisation des techniciens du spectacle (annexe 8) et des artistes (annexe 10). En 2011, Pôle emploi recensait 250.400 intermittents du spectacle. Parmi elles, 108.658, soit un peu plus de 40%, avaient été indemnisées au moins une...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant