Le référendum grec menace la zone euro, juge l'agence Fitch

le
1

(Reuters) - La décision du Premier ministre grec de soumettre à référendum l'accord sur le règlement de la crise de la dette souveraine en zone euro menace "dramatiquement" la stabilité financière de la Grèce et de la zone euro dans son ensemble, a averti mardi Fitch Ratings.

L'agence de notation estime dans un communiqué qu'un rejet du plan récemment négocié par le gouvernement grec auprès de ses bailleurs de fonds internationaux "augmenterait le risque d'un défaut souverain contraint et désordonné" et "potentiellement d'une sortie grecque de l'euro".

Fitch juge crucial "que la mise en place de la puissance de tir accrue du Fonds européen de stabilité financière (FESF) enregistre rapidement des progrès" et "que la Banque centrale européenne se tienne prête à intervenir sur le marché secondaire pour modérer la contagion aux pays solvables mais potentiellement illiquides, notamment l'Italie et l'Espagne".

"L'incapacité à fournir une réponse globale et crédible à la crise grecque a été une source de contagion et d'instabilité financière et a accentué les pressions à la baisse sur les notations souveraines d'autres pays de la zone euro", conclut Fitch.

Natalie Huet pour le service français, édité par Catherine Monin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LC75000 le mardi 1 nov 2011 à 14:00

    L'agence de notation qui parle de menace de la zone euro ! On aura tout entendu !Mais qu'est-ce qu'ils font chez ces gros c... depuis le début (Fitch, S&P, Moody) de juillet à part baisser les notes des banques des états chaque jour à tour de rôle ? C'est pas de la menace de la zone euro ça ?