Le redoublement scolaire de plus en plus contesté

le
0
La France serait championne de cette pratique du système éducatif, qui s'expliquerait surtout par des raisons culturelles.

o Comparaison du nombre de redoublants par pays

Il est cher, il ne sert pas à grand-chose et ses bénéfices supposés relèveraient de la «croyance» ou de la «conviction», telle est la conclusion d'une étude Eurydice commandée par la Commission européenne au sujet du redoublement. Malgré des réglementations assez similaires, les taux de redoublement varient fortement entre les pays européens. Que ce soit à l'école ou au collège, la France est championne en la matière. Au niveau de l'école primaire, la France affiche 17,8% de taux de redoublement quand la Grèce est à 2% ou l'Autriche à 4,9%. De même, au niveau du collège, les taux de redoublement vont de 0,5% en Finlande à? 31,9% en Espagne quand il est de 23,5% en France.

Le passage automatique n'existe que dans un petit nombre de pays: l'Islande, la Norvège, la Bulgarie, le Liechtenstein et le Royaume-Uni. Les autres tentent pour la plupart de limiter le redoublement par divers moyens. Dans les cin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant