Le recul des mises en chantier de logements se poursuit

le
3
LES MISES EN CHANTIER DE LOGEMENTS RECULENT DE NOUVEAU
LES MISES EN CHANTIER DE LOGEMENTS RECULENT DE NOUVEAU

PARIS (Reuters) - Les mises en chantier de logements ont encore baissé sur les trois mois à fin mai en France de même que les permis de construire, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Logement.

Le repli des mises en chantier est ressorti à -4,3% , selon ces données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Il a été plus prononcé pour les logements individuels (-4,8%) que pour les logements collectifs (-4,0%).

Les permis de construire ont diminué pour leur part de 1,2%, leur recul s'expliquant par une chute des autorisations pour les logements collectifs (-2,3%) alors que l'évolution est légèrement positive (+0,2%) pour les logements individuels.

En données brutes, 346.800 logements ont été commencés sur les douze mois à fin mai, soit 6,1% de moins par rapport au douze mois précédents. Les permis de construire reculent dans le même temps de 6,1% à 362.000.

Le ministère fait en outre état de taux d'annulation des permis de construire délivrés pour des logements individuels de 15,4% et pour des logements collectifs de 20,0% sur les trois derniers mois, ces deux soldes restant au-dessus de leur moyenne de longue période.

Le délai moyen de mises en chantier est stable à 4,6 mois pour les logements individuels et en légère hausse (7,9 mois), pour les logements collectifs.

(Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le vendredi 26 juin 2015 à 11:20

    Pas de souci, le contrôle des loyers commence le premier août, ça va s'aggraver .

  • jeepinv le vendredi 26 juin 2015 à 11:10

    Etre propriétaire bailleur est devenu un véritable apostolat grâce à la loi Allur et au matraquage fiscal. Il semblerait que les apôtres soient de plus en plus difficile à recruter...

  • M2286010 le vendredi 26 juin 2015 à 11:10

    Un recul des mises en chantier. Comme c'est surprenant!! Avec les lois échafaudées par la mère Duflot, c'est évidemment normal. Les investisseurs ne sont pas fous...Chat échaudé craint l'eau froide. En ce qui me concerne, appartements locatifs vendus, investissement en bureaux locatifs. Quelle tranquillité, Duflot n'est pas passée par là...