Le recul de l'industrie a été plus rapide en France qu'ailleurs

le
0

INFOGRAPHIE - En cause, la forte hausse des coûts salariaux. Alors qu'ils grimpaient de 10 % dans l'industrie française entre 2000 et 2012, ils reculaient de 6 % dans l'industrie allemande.

La désindustrialisation a été telle, en France, ces quinze dernières années, que les efforts qu'il faudrait déployer pour rattraper le terrain perdu semblent gigantesques. Une étude du Trésor publiée cette semaine explique la singularité française. Certes, la désindustrialisation est un phénomène qui a touché l'ensemble des économies développées, en raison «des gains de productivité plus élevés du secteur industriel et de la déformation de la structure de la demande au profit des activités de services», explique l'analyse de la direction de Bercy - qui rappelle que le poids de l'industrie manufacturière dans le PIB mondial s'élevait à 16,7 % en 2010 (dernière année disponible), contre 19,7 % en 1998. Mais tous les pays n'ont pas été logés à la même enseigne, et la désindu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant