Le recrutement indirect se développe dans la finance

le
0
(NEWSManagers.com) - Selon eFinancialCareers, la France est perçue comme un nouveau marché en croissance par les cabinets de recrutement et autres chasseurs de têtes. Au cours de l'année 2011, le marché du recrutement a affiché une progression de 20% en moyenne. L'embauche indirecte en finance a donc une forte marge de progression dans l'Hexagone. " Il y a deux ou trois marchés très matures pour le recrutement dans le monde : le Royaume-Uni, l'Australie et les États-Unis. Dans ces marchés, les gens font souvent appel à des recruteurs alors qu'en France et en Allemagne, le recrutement direct est plus répandu" , a confié au site d'offres d'emploi un directeur général d'un grand cabinet de recrutement.

Malgré ce potentiel, eFinancialCareers rappelle dans une récente étude que l'environnement demeure tendu. En témoigne le recul annuel moyen de 22% au premier juin 2012 du nombre d'offres d'emploi destinées aux financiers sur l'ensemble des zones où le site eFinancialCareers est présent. " Et l'Hexagone n'y échappe évidemment pas" , souligne l'étude. Dans ce contexte, un certain nombre de défis attendent les recruteurs : la nécessaire clarification du positionnement et de la promesse de valeur, l'impératif de réactivité et de flexibilité face à des demandes de clients qui évoluent de plus en plus rapidement, la capacité de gérer une situation récurrente de pénurie de compétences, l'élaboration et la mise en oeuvre d'une véritable stratégie d'identité, d'image et de marque, ou encore la nécessité de passer du recrutement au conseil en recrutement.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant