«Le recrutement de jeunes djihadistes pour la Syrie, c'est l'usine»

le
1

Deux adolescents de 15 ans ont quitté Toulouse début janvier pour rejoindre les deux mouvances d'al-Qaida en Syrie. Selon un des grands pontes du renseignement français, il y a désormais «un recrutement de masse».

Deux jeunes toulousains de 15 ans, fréquentant le même lycée des Arènes ont rejoint la Syrie pour s'engager auprès d'al-Qaida, le 6 janvier dernier. C'est par leur propres moyens, et en passant par la Turquie (Istanbul et Hatay), qu'ils ont rejoint cette zone de guerre.

Pour la famille, c'est d'autant plus l'incompréhension que l'un d'eux est un élève réputé brillant et bien intégré dans sa classe. Deux demi-frères toulousains sont déjà morts en Syrie ces derniers mois : Jean-Daniel, 22 ans, et Nicolas, 30 ans, partis faire le jihad en Syrie y ont laissé la vie.

Pour un des grands pontes du renseignement français, le verdict est sans appel: «Nous sommes aujourd'hui dans un recrutement de masse qui n'a rien à voir avec le recrutement pour ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.gui44 le vendredi 17 jan 2014 à 11:22

    pas grave du moment qu'ils ne reviennent pas.