Le récit choc d'un Marseillais, armé «pour se protéger»

le
2
Le soixantenaire a reconnu sur Europe 1 être prêt à se défendre en cas d'agression. La sénatrice PS, Samia Ghali, dit craindre «une montée en puissance de l'autodéfense».

À Marseille, «on peut redouter une montée en puissance de l'autodéfense». Face à la spirale de la violence dans la cité phocéenne, marquée jeudi par un nouveau règlement de compte mortel, la sénatrice socialiste Samia Ghali redoute de voir les Marseillais, inquiets pour leur sécurité, s'armer. Une technique à laquelle ont déjà eu recours certains habitants de la ville, selon elle. «À Marseille, les gens ont besoin de concret. Ils en ont ras-le-bol et certains me disent qu'ils se sont armés pour se défendre contre les cambrioleurs et les agresseurs», raconte samedi dans Le Figaro la candidate à la mairie de Marseille en mars prochain.

Une constatation qui semble se vérifier d'après un témoignage frappant diffusé sur Europe 1 samedi matin. Interrogé sur les réponses à apporter à cette vi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le samedi 7 sept 2013 à 16:20

    la sénatrice papillote beaucoup???

  • LeRaleur le samedi 7 sept 2013 à 15:05

    Encore faut-il pouvoir s'armer pour le simple citoyen. Un Clock 18C m'irait bien.