Le recadrage musclé du président tchétchène

le
0
VIDÉO- Parce qu'il reprochait à son ministre des Sports et de la Culture physique de mal entretenir le bâtiment de son ministère, Ramzan Kadyrov, président de la Tchétchénie, l'a convoqué... sur un ring de boxe.

«Quatre boules de cuir dans la cage du ring, son crochet je l'encaisse» chantait Claude Nougaro. Salambek Ismaïlov, ministre des Sports et de la Culture physique tchétchène a dû avoir ce refrain en tête, le 23 avril dernier. En effet, pour punir ses ministres, Ramzan Kadyrov, président de la Tchétchénie, les convoque à un «cours de boxe». Le dernier à avoir pu profiter d'une leçon particulière a été Salambek Ismaïlov. Mais, on a beau être ministre des sports, faire le poids face au boxeur expérimenté et ancien dirigeant de la Fédération Tchétchène de Boxe, n'est pas chose évidente.

Une démonstration de force que Ramzan Kadyrov s'est empressé de partager avec ses abonnés sur le réseau social Instagram, où il a publié plusieurs clichés du combat ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant