Le rebond du dollar affecte le pétrole

le
0
MATIERES PREMIERES HEBDO Au cours de la semaine du 22 novembre, les cours du pétrole ont tenu de justesse le seuil des 80 dollars. Les investisseurs ont été troublés par la poussée de la devise américaine face à l'euro dans un contexte de problème de dette irlandaise.

Pétrole : une semaine en dent de scie

Comme sur les marchés d'actions, les cours du pétrole ont été malmenés par les inquiétudes entourant les problèmes de dettes souveraines de l'Irlande. Ces dernières ont entraîné un raffermissement de la devise américaine qui freine les achats libellés en dollar. Lundi dernier, pour son premier jour en tant que contrat de référence, le baril de «light sweet crude» pour livraison en janvier, est tombé à 81,74 dollars tandis que le Brent terminait à 83,80 dollars.

Le plan d'aide à l'Irlande n'a pas éteint les craintes dans la zone euro. «Les inquiétudes persistent sur la taille exacte du plan de sauvetage, de savoir s'il est politiquement acceptable par l'opinion publique irlandaise et sur ce que cela signifie pour les membres de la périphérie de la zone euro, en premier lieu le Portugal et l'Espagne», ont observé les analystes de JPMorgan.

Le regain de tension entre les deux Corées est venu se greffer à ces inquiét

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant