Le Real s'offre San Mamés et la tête de la Liga

le
0
Le Real s'offre San Mamés et la tête de la Liga
Le Real s'offre San Mamés et la tête de la Liga

Karim Benzema, auteur de ses quatrième et cinquième buts en championnat, a offert aux Merengues une courte et précieuse victoire dans le nouveau San Mamés (1-2). Et pour cause, le Real est désormais aux commandes de la Liga.


Athletic B. - R. Madrid
(1-2)

Sabin (68') pour Athletic Bilbao , K. Benzema (18'), K. Benzema (70') pour Real Madrid.


Le travail de sape de Rafa Benítez porte ses premiers fruits. Et ils sont français. En pressant sa pointe à devenir plus tueuse, l'entraîneur madridista sait qu'il force la nature de Benzema. Qu'importe, puisque ce dernier entend raison, en atteste son ouverture du score sur la pelouse si peu accueillante de San Mamés. À la traîne sur un six-mètres d'Iraizoz, il récupère la remise de San José vers son portier et crucifie une cathédrale jusque-là chauffée à blanc. Un comble, tant pour l'esthète lyonnais, également auteur du second but, que pour le nouvel écrin des Leones qui, jusqu'à cette cinquième journée de Liga, restait un fort imprenable pour le Real Madrid. Vainqueur 2-1, l'escouade merengue réussit le coup parfait. Conjugué à la défaite blaugrana au Balaídos, elle partage la première place de la Liga avec le Celta Vigo. Un leadership qui rassure toute la nébuleuse du Santiago Bernabéu, désormais certaine d'avoir trouvé en Rafa Benítez le tacticien idoine pour reconquérir le championnat. Reste désormais le plus dur : tenir 33 journées.

Karim "Pippo" Benzema


Le Real Madrid connaît la musique. Depuis près d'un siècle, chacune de ses visites en terres basques annonce une réception hostile. Pis, le nouveau San Mamés demeure immaculé face à l'ennemi de la capitale castillane. Une donnée qui presse Rafa Benítez, jamais vainqueur dans l'antre de l'Athletic, à aligner un énième milieu pour combler les absences des blessés James et Bale. Dès le coup d'envoi, cette présence de Kovačić densifie un centre du terrain où chaque ballon est disputé. Des duels, de l'intensité qui laissent rapidement place aux premières opportunités. Premiers en action, les Merengues comptent sur la forme de Benzema. Le Français, d'abord en échec suite à une frappe contrée, se la joue Arsène Lupin et chipe une passe de San José à…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant