Le Real prend rendez-vous avec l'Atlético !

le , mis à jour à 23:00
0

Accroché à l’aller, le Real Madrid a inscrit le petit but à Bernabeu qui fait son bonheur et lui permet de rejoindre l’Atlético Madrid en finale de la Ligue des Champions. Manchester City n’aura une nouvelle fois pas montré grand-chose…

Le debrief

On prend les mêmes et on recommence ! Comme en mai 2014, la finale de la Ligue des Champions opposera le 28 mai prochain à Milan les deux clubs de Madrid. Quelques heures après l’exploit de l’Atlético à Munich, c’est le Real qui a validé son billet. En toute logique ! Après le triste match nul de l’aller à Manchester City, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, de retour de blessure, ont rapidement percé la défense anglaise. Une défense privée rapidement de son capitaine, Vincent Kompany, victime d’une nouvelle blessure musculaire… Quelques minutes plus tard, avec un peu de chance, Gareth Bale, dont la frappe a été contrée par Fernando, a permis aux Merengue de prendre les devants. Contraint d’égaliser pour se qualifier pour sa première finale de C1, City ne s’est pourtant pas rué à l’attaque mais s’est procuré une énorme occasion avant la pause. Sa seule du premier acte… Décalé à gauche, Fernandinho a trouvé le poteau de Keylor Navas. Un peu de chance donc pour les Madrilènes qui n’ont pas relâché l’étreinte au retour des vestiaires. Mais, pour une fois, CR7 n’est pas parvenu à libérer les siens. A vingt minutes du terme, le Real a commencé à se recroqueviller devant son but. Et, en jouant mal les quelques balles de contres, les Espagnols ont laissé les Anglais avoir la possession de la balle lors des dernières minutes. Cependant, ces derniers n’ont inquiété le gardien madrilène qu’à une reprise. Sur une belle frappe de Sergio Agüero, qui a failli trouver la lucarne. Le seul frisson pour les supporters madrilènes tant Manchester City n’a encore rien montré offensivement. De quoi encore laisser un peu plus de regrets aux Parisiens… Quoi qu’il en soit, revoilà le Real en finale de la Ligue des Champions. Et ce pour la 14eme fois de son histoire. Zinédine Zidane a désormais un peu plus de deux semaines pour préparer les siens à un combat titanesque face aux Colchoneros. Pas mal en tout cas après seulement cinq mois sur le banc de la Maison Blanche…

Le film du match

20eme minute (1-0) Le Real ouvre la marque ! Modric décale à droite Carvajal qui lance dans la surface Bale. La défense de City est mal alignée, Otamendi traînant derrière. Le Gallois tente un centre puissant du droit sans contrôle. C’est légèrement dévié par Fernando et cela trouve la lucarne droite d’Hart, lobé. Le but est finalement accordé au Brésilien contre son camp. 44eme minute Côté droit, J.Navas trouve De Bruyne entre deux défenseurs. Le Belge décale ensuite à gauche Fernandinho qui dribble Carvajal, bien naïf, grâce à un crochet intérieur. Avant de placer une frappe puissante à ras de terre qui touche l’extérieur du premier poteau de K.Navas. 52eme minute La balle de break pour le Real ! Cela part d’une belle ouverture de l’extérieur du pied de Modric côté droit vers Bale. Ce dernier se remet sur son pied gauche et repique vers l’axe avant de délivrer une merveille d’ouverture vers Modric, à la limite du hors-jeu. Seul dans la surface, le Croate manque un peu son contrôle et bute ensuite sur Hart, auteur d’un arrêt fantastique du bras gauche. 55eme minute Nouveau centre de Carvajal côté droit. C.Ronaldo gagne encore son duel de la tête en restant notamment longtemps dans les airs. Mais son coup de tête croisé est bien capté par Hart. 59eme minute L.Vazquez trouve dans la profondeur C.Ronaldo. Mangala est un peu court et le Portugais frappe rapidement avant le retour d’Otamendi. Mais Hart se couche bien sur sa gauche. 64eme minute Corner frappé par Kroos au premier poteau. Bale prend le dessus sur Mangala dans les airs et place une tête croisée qui vient s’écraser sur la barre d’Hart. Dans la foulée, Pepe parvient à centrer en deux temps vers C.Ronaldo. Lobé, le Portugais marque en s’aidant des deux bras. Souriant, il n’écope pas d’un jaune dans la foulée, d’autant qu’un hors-jeu avait été signalé. 83eme minute L.Vazquez commet une faute près du poteau de corner gauche sur Sterling. De Bruyne décide de la jouer direct, malgré le peu d’angle. Mais son coup de patte trouve le petit filet extérieur de K.Navas. 89eme minute Agüero récupère la balle aux 25 mètres, légèrement à gauche. L’Argentin arme une frappe du droit lourde sans élan qui termine juste au-dessus de la barre de K.Navas. Tout Bernabeu avait retenu son souffle.

Les joueurs à la loupe

Real Madrid En l’absence de Benzema, c’est encore BALE qui s’est fait remarquer. Buteur ce week-end en Liga, le Gallois a failli inscrire sa première réalisation en Ligue des Champions cette saison, son but ayant finalement été accordé par l’UEFA à Fernando contre son camp. Qu’importe, il a été remuant sur son aile, avant quelques passes exceptionnelles à la clé. L’ancien pensionnaire de Tottenham n’a juste pas réalisé une belle fin de match, malgré les espaces en contres. De retour de blessure, C.RONALDO s’était signalé en se procurant la première occasion de la partie mais on l’a déjà vu beaucoup plus tranchant. Il a manqué quelques occasions après la pause. Remplaçant de Benzema, JESE s’est surtout montré précieux dans le repli défensif et a été précis dans ses transmissions. Il a connu quelques minutes intéressantes en début de seconde période. Remplacé par L.VAZQUEZ (56eme), auteur d’une belle entrée, sauf lorsqu’il a commis une faute bête sur Sterling. Replacé en sentinelle suite au forfait de Casemiro, KROOS a régné en maître au milieu. L’Allemand n’a en plus pas réussi que des passes latérales. Mais c’est bien MODRIC qui a le plus impressionné dans l’entrejeu. Toujours disponible, le Croate était souvent bien placé et a délivré quelques ballons magiques à ses attaquants. Il ne lui a manqué que la finition sur la passe en or de Bale. Le troisième membre du milieu, ISCO a réalisé un bon match dans la construction du jeu. Derrière, PEPE a encore été irréprochable aux côtés d’un S.RAMOS un plus rassurant que lors de ses dernières sorties. Frustré en début de partie car il ne trouvait pas ses ailiers, MARCELO a encore multiplié les montées et n’a pas eu de mal à cadenasser J.Navas. A l’origine du but de Bale, CARVAJAL a enchaîné les centres dangereux. Il forme certainement avec le Brésilien la meilleure paire de latéraux au monde cette saison. Seul ombre au tableau : il se fait éliminer très naïvement sur le crochet de Fernandinho en première période. Dans son but, K.NAVAS n’a pas eu énormément de travail mais il s’est montré sûr dans ses interventions dans les dernières minutes de la partie. Manchester City Attendu au tournant après des prestations discrètes en Ligue des Champions, AGUERO n’a pas eu l’occasion de briller à Madrid. Beaucoup de longs ballons inexploitables pour l’Argentin qui a parfaitement été pris par la charnière adverse. Sa frappe en fin de partie a toutefois fait frissonner Bernabeu. Son seul éclair de la soirée. DE BRUYNE, la deuxième arme offensive des Sky Blues, s’est lui bien trop peu montré pour être crédité d’une note convenable. Le Belge est plus intéressant lorsqu’il évolue dans l’axe. J.NAVAS n’a lui pas existé ou presque sur son côté droit. C’est lui qui crée le décalage sur le poteau de FERNANDINHO. Souvent dépassé physiquement, il n’a pas existé à part sur sa grosse occasion. Titulaire surprise, Y.TOURE a pris place aux côtés du Brésilien. Véritable rampe de lancement, il a trop ralenti le tempo du jeu et s’est montré trop lent dans son pressing. Remplacé logiquement par STERLING (61eme), qui a essayé de provoquer sur son côté gauche. Sans grand succès. FERNANDO ne s’est pas trop fait remarquer en sentinelle. Cependant, il a gratté moins de ballons qu’à l’aller et il dévie la frappe de Bale sur le 1-0. HART a été malchanceux sur la frappe du Gallois. L’Anglais a assuré dans les airs et a surtout maintenu en vie son équipe en seconde période. Le gardien anglais a vu son capitaine KOMPANY se blesser (encore une fois) dès les premières minutes. Touché à la cuisse droite, le Belge a cédé sa place à MANGALA (10eme). Le Français avait bien commencé mais a été en grande difficulté après la pause aux côtés d’OTAMENDI. Auteur de quelques interceptions bien senties, l’Argentin a eu aussi quelques absences et s’aligne mal sur le but de Bale. Sur les côtés, SAGNA et CLICHY n’ont pas eu la tâche facile face à Bale et CR7. Ils ont sauvé les meubles défensivement. Mais, offensivement, seul Clichy a un peu apporté, même si on ne l’a pas toujours senti très à l’aise balle au pied…

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Skomina a rendu une belle copie. Proche des joueurs, il n’a rien laissé passer au cours d’une partie, il est vrai, plutôt propre. A la 64eme minute, le Slovène fait certainement le bon choix en n’avertissant pas C.Ronaldo, qui a poussé le ballon au filet des mains. Une décision dans le sens du jeu.

Ça s’est passé en coulisses…

- Toujours gêné par une cuisse, Benzema a dû déclarer forfait pour cette rencontre. C’est donc Jesé qui l’a remplacé à la pointe de l’attaque madrilène. C.Ronaldo était lui de retour. Casimero forfait, Isco a effectué son retour dans le onze de départ. - Incertain jusqu’au dernier moment, Y.Touré a remplacé numériquement D.Silva, touché à l’aller. Sterling était donc sur le banc au coup d’envoi. - Pour le Real, c'était la sixième demie d'affilée. C'est un record. Il était détenu par le FC Barcelone (2008/09–2012/13). La dernière fois que l'un de ces deux clubs n'était pas en demi-finales remonte à 2008/09…

La feuille de match

C1 (Demi-finales retour) / REAL MADRID – MANCHESTER CITY : 1-0

Santiago-Bernabeu (81 000 spectateurs environ) Beau temps - Pelouse parfaite Arbitre : M.Skomina (SLO) (7) But : Fernando (20eme csc) pour le Real Madrid Avertissements : L.Vazquez (83eme) pour le Real Madrid - De Bruyne (30eme), Fernando (72eme) et Otamendi (93eme) pour Manchester City Expulsion : Aucune Real Madrid K.Navas (6) - Carvajal (7), Pepe (7), S.Ramos (cap) (6), Marcelo (6) - Modric (7) puis Kovacic (88eme), Kroos (6), Isco (6) puis J.Rodriguez (67eme) - Bale (7), C.Ronaldo (6), Jesé (5) puis L.Vazquez (56eme) N'ont pas participé : Casilla (g), Varane, Danilo, Borja Mayoral Entraîneur : Z.Zidane Manchester City Hart (7) - Sagna (4), Kompany (cap) (non noté) puis Mangala (10eme - 4), Otamendi (5), Clichy (4) - Fernando (5) - J.Navas (3) puis Iheanacho (69eme), Fernandinho (4), Y.Touré (2) puis Sterling (61eme), De Bruyne (3) - Agüero (4) N'ont pas participé : Caballero (g), Kolarov, Delph, Bony Entraîneur : M.Pellegrini
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant