Le Real fume son Gijón

le
0
Le Real fume son Gijón
Le Real fume son Gijón

Très vite mis à l'abri par son trident offensif, le Real Madrid n'a fait qu'une bouchée du pauvre Sporting Gijón (5-1).

Real Madrid CF 5-1 Real Sporting de Gijón

Buts : Bale (7e), Cristiano Ronaldo (9e, 18e), Benzema (12e, 41e) pour le Real // Ismael López (62e) pour Gijón

On joue la 12e minute de jeu au Santiago Bernabéu. Dans le temple du football de la capitale espagnole, les sourires sont déjà de mise. Sans forcer leur talent, les Madrilènes mènent déjà la vie dure à leur adversaire de l'après-midi, le Sporting Gijón. Après avoir fait le break en moins de dix minutes, le Real souhaite pourtant aller plus loin, histoire de clore tout débat par leurs prouesses collectives et techniques. Sur le côté droit, Gareth Bale combine avec Dani Carvajal pour centrer au second poteau. Trop haut pour la tête de Cristiano Ronaldo, mais à point pour une pirouette de Karim Benzema. À l'instinct, l'ancien buteur des Bleus réalise un ciseau retourné magique. Impuissant, Ivan Cuellar s'incline. Le Real mène de trois buts, il se sent pousser des ailes. Grâce à la patte de Zidane, l'herbe est redevenue verte au Real Madrid. Et vu la came locale, pas besoin d'aller se fournir ailleurs.


Qui déroule bamboule


Bras dessus bras dessous le temps de rendre hommage à Manuel Velázquez, ancien joueur de la Maison Blanche de 1965 à 1977, les locaux gardent la tête haute au moment de démarrer la rencontre. Malgré leurs six défaites consécutives, les Asturiens se découvrent sans complexe. Hélas, ce Real de Zizou est toujours touché par ce puissant électrochoc émotionnel, comme si les Blancos volaient sur un nuage. Et avec un tel avantage aérien, rien ne semble arrêter la dynamique merengue. Sur corner, Bale dévie le cuir de la tête au premier poteau. Sorti à l'abordage, Cuellar se retrouve devancé par la crinière galloise pour l'ouverture du score (7e). Toujours pied au plancher, le Real double la mise grâce à un pressing efficace, un Benzema altruiste et un CR7 enfin finisseur (9e). Cristiano vient de débloquer son compteur…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant