Le Real explose Grenade

le
0
Le Real explose Grenade
Le Real explose Grenade

?La BBC a fait de la purée de Grenade, atomisé 9-1. Quintuplé de Cristiano Ronaldo, doublé de Benzema, un petit pour Gareth Bale. Un match qui fait du bien au goal-average et au moral.


R. Madrid - Grenade FC
(9-1)

G. Bale (25'), C. Ronaldo (30'), C. Ronaldo (36'), C. Ronaldo (38'), K. Benzema (52'), C. Ronaldo (54'), K. Benzema (56'), D. Mainz (82' csc), C. Ronaldo (89') pour Real Madrid , Ibáñez Castro (74') pour Grenade FC.


Dans les premiers moments, Grenade a cru qu'il fallait seulement se défendre. Mais cette place est sans issue, ils ont commencé à comprendre. Ils ont refermé derrière eux, ils ont eu peur qu'ils reculent. Mais ils n'ont pas réussi à l'avoir, cette danseuse ridicule de Cristiano Ronaldo. Ce monde n'était décidément pas sérieux pour les Grenats aujourd'hui. En début de match, ils ont pourtant bien tenté de ne pas trembler devant ce pantin, ce minus ! C'était même équilibré, et on sentait cette envie de les attraper, pour les faire tourner comme un soleil. Mais finalement, ils n'ont fait que poursuivre des fantômes, presque touché leurs ballerines. Et puis avec quatre buts en 13 minutes, juste avant la mi-temps, le Real a frappé fort dans leur cou, pour qu'ils s'inclinent. Sans savoir d'où sortaient ces acrobates, avec leurs costumes de papier, incapables de se battre contre des poupées, Grenade est tombé, a senti le sable sous sa tête - c'est fou comme ça peut faire du bien. Ils ont eu beau prier pour que tout s'arrête (Andalousie je me souviens), la BBC ne s'est jamais arrêté. " Je les entends rire comme je râle. Je les vois danser comme je succombe. Je pensais pas qu'on puisse autant s'amuser autour d'une tombe ". Non, à 9-1, ce monde n'est pas sérieux.

?Las Ketchup
?Dans l'obligation de s'imposer pour mettre la pression sur le Barça, les Madrilènes commencent donc par balbutier leur football. Incapables de combiner efficacement, ils essayent à peu près tout le reste, sans vraiment de succès. Les longues ouvertures d'abord. La volée de Benzema est captée en deux temps par le portier grenat, Bale n'est pas assez prompt, Ramos est trop imprécis. Evidemment, Cristiano Ronaldo tente de se muer en sauveur, mais son classique...









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant