Le real brésilien chute de 8% en raison du risque politique

le
0

(AOF) - Le real brésilien chute de 7,89% à 3,396 reais pour un dollar - Nomura ne le voyait pas atteindre 3,40 reais avant la fin de l'année - alors que la probabilité d'une destitution du président Temer a fortement augmenté ces dernières heures. Ce dernier aurait fait pression sur le président du Parlement brésilien, Eduardo Cunha, lui-même en prison dans cette affaire, pour le forcer à stopper sa coopération avec les enquêteurs dans l'affaire de corruption Petrobras. Le journal O Globo évoque un enregistrement qui corrobore ces accusations.

L'instabilité politique qui suivrait un départ prématuré de Temer réduirait à néant les réformes prévues par le gouvernement brésilien, notamment sur le plan des retraites et des impôts.

Toutefois, à plus long terme, l'incertitude fiscale au Brésil et la chute du real risque de faire remonter les anticipations d'inflation. Dans ce contexte, la Banque centrale du Brésil aura sans doute plus de difficulté à maintenir son rythme d'assouplissement monétaire alors même que le pays peine à sortir de récession. La moindre perspective d'un relèvement des taux au Brésil soutiendrait le real.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant