Le réacteur nucléaire nord-coréen de Yongbyon serait à nouveau en marche

le
0

WASHINGTON, 30 avril (Reuters) - Des images satellites prises de janvier à avril montrent que le réacteur nucléaire nord-coréen de Yongbyon, en mesure de produire des matériaux pour des bombes atomiques, a peut-être été remis en service, à faible régime ou par intermittence, ont déclaré mercredi des experts américains. Le rapport établi par David Albright et Serena Kelleher-Vergantini, de l'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS), basé à Washington, indique aussi qu'au vu de ces images satellites, une usine de centrifugeuses située au complexe nucléaire de Yongbyon a été mise en marche et que la Corée du Nord prépare sans doute une modernisation des installations. Les experts fondent leur analyse sur la constatation que la neige n'a pas tenu ou a fondu sur le réacteur et les bâtiments des turbines à Yongbyon, signe qu'il règne une certaine chaleur à l'intérieur de ces bâtiments. Ils notent aussi que de l'eau chaude s'écoule du réacteur. L'an dernier, l'ISIS estimait sur la foi d'images satellites pour la période fin août-fin septembre que le réacteur de Yongbyon avait sans doute été partiellement voire totalement arrêté. La semaine dernière, le Wall Street Journal rapportait qu'à en croire des experts chinois du nucléaire, la Corée du Nord avait peut-être déjà 20 ogives nucléaires et la capacité de produire suffisamment d'uranium de qualité militaire pour doubler son arsenal d'ici l'an prochain. Ces estimations, transmises à des spécialistes américains du nucléaire, dépassent la plupart des prévisions américaines, selon lesquelles la Corée du Nord disposerait de 10 à 16 bombes actuellement. (David Brunnstrom; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant