Le réacteur belge Tihange 1 arrêté jusqu'au 11 septembre

le
0
    BRUXELLES, 7 septembre (Reuters) - Le réacteur nucléaire 
Tihange 1 en Belgique a été mis à l'arrêt mercredi à la suite de 
dégâts subis par un bâtiment voisin lors de travaux d'entretien 
et sera relancé le 11 septembre, a annoncé l'exploitant 
Electrabel. 
    Le bâtiment endommagé se trouve sur le site de la centrale 
mais il n'a pas de lien avec le réacteur lui-même. 
    "Par mesure de précaution, le personnel a arrêté le 
réacteur", a dit un porte-parole d'Electrabel, en assurant que 
cet incident n'aurait aucune conséquence sur l'approvisionnement 
énergétique de la Belgique. 
    Le réacteur Tihange 1, d'une capacité de 962 megawatts, a 
été redémarré en août après trois mois d'inactivité due à des 
travaux destinés à allonger sa durée de vie. Celle-ci était 
initialement de 30 ans lorsque le réacteur a été commandé en 
1975. 
    Electrabel, filiale belge du groupe français Engie 
 ENGIE.PA , exploite sept réacteurs nucléaires en Belgique. 
 
 (Robin Emmott; Bertrand Boucey pour le service français, édité 
par Gilles Guillaume) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant