Le RC Lens, vogue la galère

le
0
Le RC Lens, vogue la galère
Le RC Lens, vogue la galère

Un actionnaire aux abonnés absents, une invalidation de sa montée en Ligue 1 par la justice administrative et la vente d'un espoir du club... L'année 2015 du RC Lens ne commence pas sous les meilleurs auspices malgré l'optimisme affiché de son président Gervais Martel. État des lieux.

Le 29 janvier, le tribunal administratif de Besançon invalide la montée en Ligue 1 du RC Lens à l'issue de la saison 2013-2014. Une décision qui laisse à penser que les Sang et Or sont définitivement condamnés, mais Gervais Martel ne se démonte pas : "La décision est claire et sans effet rétroactif. Nous ne sommes plus concernés. Nous redescendrons en L2 si on est 18es ou moins. Il n'y a aucune chance, pas une sur un million, que Lens soit rétrogradé administrativement en fin de saison." Le président lensois est dans le vrai. Le tribunal administratif de Besançon a bien invalidé le principe de l'accession du RCL en Ligue 1, estimant que la FFF n'était pas compétente pour contredire la position initiale de la DNCG, mais le jugement stipule aussi noir sur blanc que " les conclusions présentées par les requérantes tendant à ce qu'en exécution du présent jugement, il soit enjoint à la Ligue de football professionnel et à la Fédération française de football de réintégrer le FC Sochaux en Ligue 1 pour la saison 2015-2016 doivent être rejetées ". En clair, Sochaux, dindon de la farce, a raison sur le principe, mais ne sera pas réintégré automatiquement en Ligue 1.
Montée illégale pour le RC Lens, victoire de principe pour le FC Sochaux
" Les conditions d'accession en Ligue 1 et de relégation en Ligue 2 sont fixées à l'article 511 précité du règlement des compétitions de la Ligue de football professionnel et elles seront mises en œuvre pour la saison 2015-2016 en fonction des résultats sportifs et de la situation administrative, juridique et financière des clubs concernés tels qu'ils seront constatés à l'issue de la saison 2014-2015 sans être remis en cause par l'annulation de la décision litigieuse ", précise le jugement du TA de Besançon. Avocat du FC Sochaux, Maître Yanis Zoubeidi-Defert y voit malgré tout une victoire, celle du respect de l'indépendance de la DNCG : " Ce qui nous intéresse, c'est de démontrer qu'on doit respecter la DNCG en tant qu'autorité indépendante. Sochaux ne va pas être réintégré en Ligue 1, mais la DNCG sera désormais indépendante dans ses décisions et une situation analogue ne pourra se reproduire. " Pour le conseiller du FCSM, " le tribunal a dit qu'on ne pouvait pas revenir sur la réintégration de Lens, mais que la décision était illégale. " Une victoire de principe que son client va devoir défendre en appel, interjeté par la FFF....


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant