Le ras-le-bol des petits commerces face aux braquages

le
0
Des commerçants vont écrire à Jean-Marc Ayrault dans les prochains jours pour que soit pris en compte cet aspect de leur métier dans le débat sur la pénibilité.

«Les braquages de bijoutiers ont explosé ces dernières années et le sentiment d'insécurité lié à ces cambriolages a augmenté.» Invité sur RTL ce mercredi, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a dit «comprendre l'exaspération des citoyens». Les vols violents ont pourtant légèrement reflué au premier semestre 2013 par rapport à la même période de 2012, revenant de 300 à 250 faits, selon l'Observatoire de sûreté de l'horlogerie-bijouterie. L'an dernier, la filière en a recensé 580, après une année record en 2011 (715). Toujours est-il qu'on reste loin des niveaux de 2007, avec ses 260 faits.

«L'inflexion récente montre que les commerçants ont réussi à mieux s'équiper pour assurer leur sécurité», explique Jacques Morel, référent sécurité de l'Union française de la bijouterie, joaillerie, orfèvre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant