Le rapport qui veut mettre fin au chaos

le
0

Pas de création d'une fédération propre de MMA (arts martiaux mixtes), ni de transmission de délégation à une autre fédération (judo ou lutte), mais la mise en place d'un observatoire au sein de la Confédération des arts martiaux et des sports de combat, qui existe déjà, qui aurait une reconnaissance juridique. C'est la principale proposition de la mission parlementaire qui rend public aujourd'hui un rapport, que nous nous sommes procuré.

 

Le député (PS) Patrick Vignal et le sénateur (LR) Jacques Grosperrin y font un état des lieux du MMA, discipline qui se pratique sous forme de combat libre et qui autorise des techniques de percussions, de projections et de soumissions. Si la pratique est possible (mais encadrée) en France, la tenue de combats pros est interdite pour des raisons morales (ils se déroulent dans une cage avec des coups possibles au sol sur un combattant en état de KO debout).

 

Pas de fédération autonome

 

Le rapport précise qu'en France il y aurait entre 20 000 et 30 000 pratiquants ventilés : au sein de la commission française de MMA (25 clubs) ; dans des cours dispensés par des clubs de judo, karaté ou lutte ; via des structures privées où ils sont encadrés par des personnes « qui n'ont pas toujours les compétences ». L'idée est donc d'uniformiser la pratique. « La création d'une fédération autonome n'est actuellement pas envisageable. Des fédérations manifestent la volonté d'absorber le secteur des pratiques des MMA », notamment en raison de « l'impact financier que cela peut générer ».

 

Pour mettre tout le monde d'accord, l'idée d'un observatoire qui regrouperait les spécialistes des arts martiaux est avancée. Il serait chargé d'unifier des règles, surtout en termes de sécurité. Les pratiquants de MMA seraient alors licenciés, encadrés et pourraient, à moyen terme, se voir proposer des compétitions officielles. La création d'une Ligue pro afin d'organiser des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant