Le «Rambo turc» anti-Israël

le
0
Le film Vallée des Loups-Palestine , qui évoque l'affaire de la flottille de Gaza, est une virulente charge contre l'État hébreu.

L'honneur souillé des Turcs se lave dans le sang. Et c'est Polat Alemdar, héros du film Vallée des Loups-Palestine, qui se charge de le faire comprendre aux Israéliens. À l'affiche de tous les cinémas de Turquie depuis vendredi, ses nouvelles aventures le conduisent en Israël pour venger les neuf victimes turques du Mavi Marmara - le ferry pris d'assaut par Tsahal en mai dernier. Si les tribulations de ce Rambo version turque, mi-justicier, mi-voyou, promettent de caracoler en haut du box-office, elles ne vont pas arranger les relations entre la Turquie et Israël, moribondes depuis le fiasco de l'abordage de la flottille affrétée par une ONG islamiste turque à destination de Gaza.

Respectant les codes des films d'action, le pitch ne fait pas dans la subtilité: dans le rôle du «gentil», Alemdar débarque donc à Jérusalem pour tuer le «méchant», le commandant Moshe Ben Eliezer, responsable, dans le film, du carnage sur le Mavi Marmara. Bain de sang après bain de sang

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant