Le ramadan commence lundi en France

le
0
(AFP PHOTO/AHMAD GHARABLI)
(AFP PHOTO/AHMAD GHARABLI)

(AFP) - Le ramadan, mois sacré de jeûne dans l'islam, commencera lundi, a annoncé dimanche le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Cette période de jeûne, quatrième pilier de l'islam, interviendra cette année pendant l'Euro-2016 de football (10 juin-10 juillet) et durant les épreuves du baccalauréat, qui débutent le 15 juin.

Réuni dimanche à la grande mosquée de Paris "en présence de dignitaires religieux et de représentants de fédérations musulmanes", le CFCM a fixé au 6 juin le "premier jour du mois sacré du ramadan pour l'an 1437 de l'Hégire" (année utilisée dans le calendrier musulman et qui compte entre 354 et 355 jours), a indiqué son président Anouar Kbibech dans un communiqué.

La grande mosquée de Paris, attachée à l'observation lunaire pour déterminer les dates du calendrier musulman, se réunissait dans le cadre de la traditionnelle "Nuit du doute", la veille ou l'avant-veille du début du ramadan, et suit l'enseignement du Prophète qui aurait prescrit dans un hadith (commentaire oral): "Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez aussi".

Le CFCM "présente ses meilleurs voeux aux musulmans de France et leur souhaite un heureux mois du jeûne, mois de la piété et du partage", et assure "l'ensemble de (ses) concitoyens de toutes confessions, de toutes origines et de toutes conditions, de ses prières fraternelles pour que (leur) Nation vive dans la paix, l'unité et la solidarité".

L'islam est la deuxième religion de France. Le ramadan est un rite massivement suivi par les musulmans français, avec plus de 70%, voire 80% de jeûneurs, selon les études.

Durant ce mois sacré, les musulmans sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, des premières lueurs de l'aube - dès que l'on peut "distinguer un fil blanc d'un fil noir", dit le Coran - jusqu'au coucher du soleil.

Le jeûne est prescrit à tout musulman pubère. Des dispenses appelant des compensations - par un jeûne différé - sont prévues pour les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d'accoucher.

L'Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui suit le ramadan, aura lieu autour du 5 juillet, chaque mois durant 29 ou 30 jours dans le calendrier musulman.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant