Le ralentissement des prix des loyers se confirme

le
2
Goodluz/shutterstock.com
Goodluz/shutterstock.com

(Relaxnews) - La tendance est installée. D'après l'Observatoire Clameur révélé mardi 26 novembre, les loyers ont augmenté moins vite que l'inflation cette année.

En rythme annuel, fin novembre 2013, les loyers de marchés au niveau national, c'est-à-dire ceux lors d'une relocation ou d'une location nouvelle pour les seuls logements du secteur libre, progressent seulement de 0,6%.

Il s'agit toutefois d'une progression "très modérée", précise l'observatoire. A titre de comparaison, les prix à la consommation d'après l'Insee augmentent de 0,9% sur la même période. Un an plus tôt, les loyers de marché ont crû de 2,4% et les prix à la consommation de 2%.

Six régions résistent au ralentissement

Désormais établi à 12,7 ?/m2 en moyenne pour la France entière, ce loyer progresse à un rythme moins rapide que l'inflation voire recule dans quinze régions d'après Clameur. Six affichent les baisses les plus rapides de 1% à 3% : en Auvergne, en Basse-Normandie, en Haute-Normandie, dans le Nord-Pas-de-Calais, en Picardie, ou en Poitou-Charentes. Seules la Bourgogne, la Bretagne, la Champagne- Ardenne, l'Ile-de-France, les Pays-de-Loire ou Rhône-Alpes affichent encore des hausses autour de 1,5%.

La mobilité résidentielle enrouée

Cet Observatoire souligne aussi un recul inquiétant de la mobilité résidentielle des locataires dès 2008, qui s'est poursuivie cette année. Son taux - qui mesure la proportion de logements du secteur locatif privé remis chaque année sur le marché - s'établit à 26,8% en novembre, soit le plus bas niveau constaté depuis 1998 par Clameur.

Aucune des grandes villes n'est épargnée, et cette situation est "particulièrement critique" à Paris et Marseille. Les deux premières villes par le nombre d'habitants, "où le marché paraît bloqué'.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • supersum le mercredi 27 nov 2013 à 09:41

    Un ralentissement dans la disparition

  • lsleleu le mardi 26 nov 2013 à 20:32

    un ralentissement dans la hausse ?