Le radar mobile embarqué, nouvelle arme de la police

le
3
INFOGRAPHIE - Embarqué à bord de voitures banalisées, ce radar dispositif, peu visible, flashe en roulant. Il entrera en service le 15 mars.

Autoroute A 10, au niveau des Ulis, en région parisienne: en ce mercredi matin, la vitesse y est limitée à 90 km/h en raison de travaux. Mais, comme tant d'autres, deux automobilistes décident de prendre un risque calculé. En l'absence de radars fixes sur ce tronçon qu'ils parcourent sans doute régulièrement, ils foncent. Erreur! Car le radar est bel et bien là, mais cette fois embarqué dans un véhicule banalisé de police, en l'occurrence une Renault Mégane qui roule dans le flot de circulation. Tel est le nouvel appareil des forces de l'ordre, baptisé ETM (équipement de terrain mobile), et qui entrera en service le 15 mars prochain. Une véritable prouesse technologique présentée comme une première mondiale et qui offre un atout indéniable: celui d'être quasiment invisible.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le jeudi 28 fév 2013 à 10:22

    Pendant ce temps, les voleurs et assassins sont tranquiles.Les flics pourchassent les honnetes gens.C'est plus facile et plus rentable!!!

  • M5842479 le jeudi 28 fév 2013 à 10:17

    Encore des PV pour les automobilistes et personne ne rouspète , nous sommes des vaches à lait.Avec tous les points qu'ils font sauter ils engraissent les services de récupération points.

  • KAFKA016 le jeudi 28 fév 2013 à 09:40

    Nouvelle arme fatale.....pour dissuader de l'achat d'une voiture!!! ils contribuent largement à la chute des ventes autos à force de harcellement et dégrade l'image de la police qui devraient plutot se concentrer sur la délinquance...