Le radar, c'est rentable

le
4

EN PÉRIODE de disette budgétaire, il y a un domaine dans lequel l'Etat peut se féliciter d'avoir investi : celui des radars automatiques. D'après une note que vient de publier la Cour des comptes, ils ont rapporté l'an dernier 789 MEUR, soit 7 % d'augmentation par rapport à 2014 et donc près de 50 MEUR supplémentaires dans les caisses de l'Etat. D'année en année, cette manne financière augmente. Depuis 2009, les recettes des flashs ont augmenté de 38 %. « Les radars n'ont jamais autant rapporté à l'Etat mais cette course à la rentabilité est inacceptable pour les conducteurs qui se comportent de mieux en mieux, ainsi que le prouve le nombre de flashs comptabilisés en 2015 », souligne le délégué général de l'association 40 Millions d'automobilistes, Pierre Chasseray. Une technologie plus efficace Le fait est qu'avec un total de 20,24 millions de flashs (contre 20,37 millions en 2014), les cabines ont crépité légèrement moins que l'année précédente. Mais l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai) est de plus en plus performante dans l'analyse des photos de contrevenants. Du coup, plus de 13 millions de PV ont pu être envoyés l'an dernier. « Comme nos radars sont plus efficaces, nous avons moins de photos inexploitables et le taux de recouvrement des amendes est meilleur, souligne le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe. Par ailleurs, en 2015, des accords d'échanges de données étaient conclus avec huit Etats de l'Union européenne qui nous permettent désormais d'envoyer des PV à des automobilistes belges, luxembourgeois, hollandais, allemands, espagnols, suisses, roumains ou polonais. » Ils ont été rejoints depuis le début de l'année par les conducteurs italiens, -- ils sont environ 420 000 à se faire flasher chaque année en France --, qui ne peuvent plus passer à travers les mailles du filet. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dominot il y a 6 mois

    j'aimerai pouvoir comparer cette manne avec les pays voisins

  • mucius il y a 6 mois

    C'est là sa vraie raison d'être : prélever de l'argent aux Français pour nourrir des foncs. Si l'alibi de la "sécurité routière" marche, eh bien utilisons-le. Et trouvons-en d'autres pour prélever et taxer.

  • aerosp il y a 6 mois

    le chauffeur de montebourg a brûler 12 feux rouges pour qu'il soit à l'heure au cinéma sans être inquiété

  • M2734309 il y a 6 mois

    Je ne vois pas en quoi c'est rentable, tout le fric piqué aux français est dilapidé par les parasites de politicarts alors qu'il pourrait se réinjecter dans l'industrie ou le commerce !