Le racisme anti-Blancs devant le tribunal

le
0
Le procureur a requis quatre ans de prison contre l'agresseur qui a violemment assailli sa victime aux cris de «sale Français».

C'est un Blanc qui agresse un autre Blanc, français comme lui, aux cris de «sale Français», «Gawerer» («sale Blanc» en arabe)... «C'est rare, mais c'est du racisme ordinaire, souligne Me Mario-Pierre Stasi, président de la commission juridique de la Licra. Que le prévenu soit blanc, noir, jaune ou violet, les propos sont racistes.» L'audience, qui devait initialement avoir lieu en octobre dernier, avait été renvoyée en raison du contexte tendu, au beau milieu de la polémique sur les «pains au chocolat» de Jean-François Copé. Les caméras de vidéosurveillance de la RATP ont tout filmé. Le 12 septembre 2010, peu avant 6 heures du matin, Terence Cheval, un jeune homme d'une vingtaine d'années, est apostrophé à la station Strasbourg-Saint-Denis. Une histoire de cigarettes, semble-t-il. L'individu violent est accompagné d'un homme vêtu ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant