Le Racing champion au grand c½ur

le
0
Le Racing champion au grand cœur
Le Racing champion au grand cœur

par David Charpenet (iDalgo)

Réduit à quatorze pendant plus d'une heure après le carton rouge de Maxime Machenaud, le Racing 92 a fait preuve d'un incroyable courage pour remporter le Bouclier de Brennus au Camp Nou en battant Toulon au bout d'une fantastique finale (29-21). Après un premier quart d'heure crispant, les Franciliens étaient victimes d'un coup du sort avec un plaquage cathédrale de Maxime Machenaud qu n'avait vraisemblablement pas fait exprès de faire retomber Giteau sur la tête (18e). Les Varois marquaient un essai avant la demi-heure de jeu grâce à Gorgodze (6-14, 29e) pour laisser croire à une victoire inéluctable des champions de France 2014. Mais les coups de pieds de Dan Carter et de Johan Goosen ramenaient petit à petit les Franciliens pour virer avec seulement deux points de retard à la pause (12-14). Le Sud-Africain permettait aux hommes du président Jacky Lorenzetti de passer devant pour la première fois du match avec une pénalité de 55 mètres (15-14, 47e). Joe Rokocoko marquait un exploit de funambule en bout de ligne pour donner un avantage presque définitif aux Franciliens avant l'heure de jeu (26-14, 59e). Maxime Mermoz relançait le suspense avec un essai en fin de match (26-21, 72e). Mais une dernière défense héroïque et une dernière pénalité de Dan Carter, élu homme du match, scellaient le score (29-21). Le Racing retrouve le Bouclier de Brennus après 1990 et se venge de sa finale de Coupe d'Europe perdue. Bernard Laporte ne quitte pas Toulon avec un dernier titre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant