Le rachat de BSkyB par Murdoch s'éloigne

le
0
La BBC accuse le «Sunday Times», un autre titre du groupe News Corp, d'avoir tenté de pirater des informations bancaires de Gordon Brown

Le scandale des écoutes téléphoniques, qui a déjà provoqué la fermeture brutale ce week-end du tabloïd News of the World, n'en finit pas d'embarrasser le groupe de Rupert Murdoch. Le ministre britannique de la culture, Jeremy Hunt, a déclaré lundi à la Chambre des communes qu'il allait déférer le rachat de la totalité des parts du bouquet satellitaire BskyB à l'autorité britannique de la concurrence, la Competition Commission. L'opération paraît très improbable dans le contexte actuel et la forte opposition du public contre le groupe médias News Corporation.

L'enquête devrait en tout cas durer au moins plusieurs mois. Le premier ministre, David Cameron, a déclaré lundi que, s'il était responsable de News Corp, le groupe de Rupert Murdoch, il chercherait à régler l'affaire liée aux écoutes téléphoniques avant de s'engager dans toute acquisition.

Pratiques ­illégales 

Tenant compte de l'énorme sentiment de colère dans l'opinion publique britannique aprüi>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant