Le quotient familial pourrait être encore raboté

le
0
Pour réduire le déficit de la branche famille, l'Élysée veut un nouvel abaissement du quotient familial alors que Matignon plaide pour baisser les allocations.

Avec plus d'un mois de retard, la réforme de la politique familiale est sur le point d'être bouclée. La présentation officielle aura lieu lundi en fin de matinée à Matignon, devant les membres du Haut Conseil de la famille, partenaires sociaux et associations familiales. «Il y a un principe qui inspirera le gouvernement, c'est la justice», a insisté François Hollande, jeudi. En vérité, le président hésite encore et ne tranchera que dimanche entre les deux possibilités de réforme qui s'offrent à lui.

Pour tout dire, l'Élysée et Matignon sont divisés sur le sujet. Une première option, défendue par Matignon, consiste à abaisser les allocations familiales perçues par les ménages aisés de deux enfants ou plus. Cette solution semblait jusqu'à présent tenir la corde. Le président lui-même l'affirmait fin...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant