Le quotidien suisse Le Temps mis en vente

le
0
Ses coactionnaires, Ringier et Tamedia, n'arrivent pas à s'entendre sur la gestion du titre.

Le Temps veut être entre les mains d'un seul propriétaire. Le quotidien suisse francophone de référence, tiré à près de 40.000 exemplaires par jour, a été officiellement mis en vente par ses deux coactionnaires à parité (46,5% chacun, le groupe Le Monde en détenant 2%), les groupes suisses Ringier et Tamedia. «Compte tenu des défis structurels majeurs qui se présentent aujourd'hui dans le monde des médias, un actionnaire majoritaire serait plus à même de prendre les meilleures décisions pour la pérennité et le développement du titre», ont indiqué mardi les deux groupes de presse, précisant qu'ils souhaitaient vendre à un «acheteur crédible» et «conscient de l'importance que revêt ce quotidien pour la Suisse romande». Né en 1998 de la fusion du Journal de Genèveet de la Gazette de Lausanne avec Le Nouveau Quotidien, il est le seul quotidien ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant