Le Québec repart à la conquête du Grand Nord

le
0
INFOGRAPHIE - Un plan prévoit d'exploiter les richesses de ce vaste territoire peuplé d'Amérindiens. Les écologistes sont hostiles au projet.

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a dévoilé lundi les grandes lignes du Plan Nord, un ambitieux projet de développement des territoires québécois situés au-delà du 49e parallèle. Doté d'investissements d'infrastructures colossaux, le Plan Nord, dont la réalisation complète prendra vingt-cinq ans, doit rendre accessibles les immenses ressources naturelles des zones nordiques.

«Il y a au nord du 49e parallèle un espace pour créer l'avenir», dit Jean Charest. Cet espace, dont «les Québécois sont les actionnaires», assure le premier ministre, c'est le nord du Québec, un territoire vaste comme deux fois la France et peuplé de 120.000 habitants. Après des années de valse-hésitation, le chef du gouvernement, accompagné d'une demi-douzaine de ministres, dévoile son Plan Nord à Lévis, une morne banlieue de Québec. Face à un premier ministre rayonnant, des Amérindiens pansus applaudissent, intimidés. La nordicité est de nouveau à la mode, comme dan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant