Le Qatar veut du «Made in Italy»

le
0
Le fonds souverain qatari a des visées sur des grandes marques italiennes qui cherchent un partenaire financier pour entrer en Bourse ou se développer.

De notre correspondant à Rome,

Le Qatar s'apprête à faire son emplette de «Made in Italy». Tourisme, mode, hôtels de luxe et grande distribution figurent parmi les objectifs d'une société mixte créée à l'occasion de la visite de Mario Monti à Doha, en début de semaine.

Constituée en parts égales entre un fonds souverain de l'émirat et l'équivalent italien de la Caisse des Dépôts, cette société sera dotée d'un capital initial de 300 millions d'euros, porté à deux milliards dans les quatre ans. Elle s'intéressera en premier aux «griffes» italiennes à la recherche d'un partenaire stratégique.

C'est le cas de Versace, Dolce e Gabbana qui voudrait se faire coter en bourse, Giorgio Armani et du groupe lainier Ermenegildo Zegna, à la recherche de la bonne occasion pour faire un saut de qual...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant