Le Qatar veut acheter 22 hélicoptères NH90, selon Paris

le
5
LE QATAR SIGNE UNE LETTRE D'INTENTION POUR L'ACHAT DE 22 HÉLICOPTÈRES NH90
LE QATAR SIGNE UNE LETTRE D'INTENTION POUR L'ACHAT DE 22 HÉLICOPTÈRES NH90

par Marine Pennetier

PARIS (Reuters) - Le Qatar a signé une lettre d'intention en vue de l'achat de 22 hélicoptères de transport militaire NH90 pour près de deux milliards d'euros à un consortium européen emmené par Airbus Group, a annoncé jeudi le ministère français de la Défense.

Le pays du Golfe, partenaire commercial de longue date de la France, a également l'intention d'acquérir deux avions ravitailleurs MRTT dérivés d'A330 d'Airbus, a précisé le ministère à l'issue d'une visite de Jean-Yves Le Drian à Doha.

Le Qatar est également considéré, avec l'Inde, comme l'un des client potentiels prometteurs pour le premier contrat à l'export de l'avion de combat Rafale de Dassault Aviation, dont Airbus Group détient 46% du capital.

Cette décision intervient quelques jours après la visite en France du ministre qatari de la Défense, le général Al Atiya, où son homologue français, Jean-Yves Le Drian lui avait présenté les hélicoptères NH90 et les frégates construites à Brest.

Le projet d'achat de 12 NH90 pour le transport tactique et de 10 exemplaires dans la version de lutte anti-sous-marine comprend également des prestations d'accompagnement et de formation, a précisé le ministère de la Défense.

Le programme NH90 (pour NATO Helicopter), lancé en 1992, est construit par six pays européens, dont la France, l'Allemagne et l'Italie et assemblé dans six usines dont une en Finlande et une en Australie.

L'hélicoptère est produit par la société NHIndustries, basée à Aix-en-Provence, dont Airbus Helicopters (ex-Eurocopter) détient 62%, l'italien AgustaWestland (groupe Finmeccanica) 32% et le néerlandais Fokker Aerostructures le solde.

La France a elle-même prévu de réceptionner 42 hélicoptères de transport NH90 d'ici 2019 et a commandé à Airbus Group 12 avions-ravitailleurs dont elle devrait commencer à prendre réception à partir de 2017 ou 2018.

Paris intensifie également sa campagne d'exportation de l'avion transport militaire A400M d'Airbus Group construit avec six autres pays de l'Otan, dont la Turquie, après les deux premières livraisons à l'armée française l'an passé.

(Avec Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9344209 le jeudi 27 mar 2014 à 17:47

    Le niveau de stupidité de certaines interventions sur les forums Bourso est stratoshérique...NHIndustries est basée à Aix-en-Provence, Thales, Sagem, MBDA, entre autres, sont de la partie, bref, je vois mal comment un contrat de ce type ne crée (ou maintient) pas d'emploi en France.Pour ce qui est du coût de la main d'oeuvre, j'ai du mal à faire le distinguo entre les périodes PS & UMP (cf http://www.coe-rexecode.fr/public/Indicateurs-et-Graphiques/Tableau)

  • danapoin le jeudi 27 mar 2014 à 17:09

    La question a répondre: ou seront fabriqués ces hélico ??... pas en France, cout du travail trop élevé ... bye bye les emplois en France, c'est çà désormais la triste réalité avec le PS qui fait fuir tout le monde!

  • M8761626 le jeudi 27 mar 2014 à 17:08

    A 2000 milliards de dettes, on vend !

  • M1613438 le jeudi 27 mar 2014 à 16:54

    s'ils se battent , ce sera d'abord entre eux

  • Mijeon24 le jeudi 27 mar 2014 à 16:33

    Que recherche ce pays qui soutient le terrorisme islamique dans certaine région du monde.Dans quel but veut-il utiliser ces hélicoptère mais surtout pourquoi vouloir s'équiper d'avion ravitailleur en vol?...Nos politiques ont condamné l'annexion de la Crimée et effectué des ballets diplomatiques pour sanctionner symboliquement la Russie mais pour ce qui est du Quatar qui a reçu la pression de ses voisins pour arrêter de soutenir les islamistes,la France ferme les yeux.