Le Qatar vend des titres Vinci

le
0
Une autoroute du groupe Vinci. (© Vinci)
Une autoroute du groupe Vinci. (© Vinci)

C’est la Société Générale qui a été chargée de vendre pour le compte du Qatar quelque 6,46 millions d’actions Vinci, soit 1,1% du capital. Au cours actuel, le produit de la cession approche les 380 millions d’euros.

Le Qatar est entré au capital de Vinci en avril 2010, lorsqu’il lui a apporté le spécialiste des services d’ingénierie électrique Cegelec (en échange, il a été rémunéré en titres Vinci). A fin juin, sa participation de 5,3% faisait de lui le deuxième actionnaire, derrière les salariés qui comptent pour 9,8% du tour de table. La part du public reste prépondérante, avec 54,2% d’institutionnels étrangers, 14,9% d’institutionnels français et 8,7% d’actionnaires individuels.

Cette opération intervient alors que le titre Vinci reste très proche de son plus-haut sur cinq ans à 60,35 euros, le 10 août dernier. En hausse de 27% depuis le début de l’année, il a très bien résisté à la baisse des marchés ces dernières semaines. Les résultats semestriels, marqués par une stabilité de la marge opérationnelle à 8,6%, ont démontré la capacité du groupe à résister au ralentissement de la construction en France. 

L’avis du Revenu. Le désengagement du Qatar ne nous inquiète pas car il s’apparente à une opération d’arbitrage classique chez les grands

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant