Le Qatar va acquérir 100% du Printemps

le
1
LE PRINTEMPS VA PASSER SOUS CONTRÔLE QATARI
LE PRINTEMPS VA PASSER SOUS CONTRÔLE QATARI

PARIS (Reuters) - Le Qatar détiendra 100% du capital du Printemps après qu'il aura racheté au groupe financier Borletti et au fonds Rreef leurs participations respectives dans l'enseigne de grands magasins.

Selon un document confidentiel vu par Reuters, des investisseurs de l'émirat gazier regroupés au sein d'une société de droit luxembourgeois baptisée Divine Investments SA (Disa) vont acquérir la totalité du capital de Borletti Group qui prendra dans la foulée la totalité de la part de Rreef (70%) dans la holding contrôlant 100% (moins une action) du Printemps.

Borletti Group, qui détient 30% du Printemps, avait annoncé le 20 février dernier être entré en négociations exclusives avec le fonds immobilier Rreef, filiale de la Deutsche Bank, pour racheter le groupe de grands magasins.

Le groupe financier italien assurait jusqu'ici qu'il n'était pas vendeur de sa participation. Mais des sources proches du dossier avaient déclaré à Reuters le 20 février dernier, à l'annonce des discussions exclusives avec Rreef, qu'il cèderait bien la totalité de sa part.

Interrogé vendredi, Borletti Group, dirigé par le financier italien Maurizio Borletti, se refusait à tout commentaire.

Le projet de rachat prévoit aussi le maintien d'un "contrat de management" avec Borletti Management Group (BMG), le gérant commandité de Borletti Group contrôlé par Maurizio Borletti.

Ce contrat d'une durée de sept ans porte sur "la fourniture de conseils de nature stratégique et opérationnelle dans le cadre de la mise en ?uvre du plan d'affaires", lit-on dans le document.

Les termes de ce contrat ne dont pas détaillés mais de source proche du dossier, on indique que la rémunération annuelle de BMG serait équivalente à 1% du chiffre d'affaires du Printemps, soit environ 15 millions d'euros, auxquels s'ajouterait un bonus de performance lié à l'évolution attendue des résultats de l'enseigne.

Le Printemps a réalisé près de 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2012 dont la moitié dans le magasin historique du boulevard Haussmann et a dégagé un résultat opérationnel de 40 millions d'euros.

Le groupe emploie plus de 3.000 personnes et compte 16 grands magasins au total auxquels s'ajoutent un pôle sport comprenant deux enseignes, Citadium et 12 Made in Sport.

Le projet prévoit également le maintien de l'équipe dirigeante actuelle du Printemps, notamment son président Paolo de Cesare, et assure que les emplois seront préservés.

L'opération devrait être bouclée d'ici l'été.

Pascale Denis, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cfdmpl le vendredi 29 mar 2013 à 18:26

    a quand la fin du démantèlement de la France ?