Le Qatar signe pour 12 milliards d'euros de contrats avec la France

le
0
    * Option sur 12 Rafale, possible nouvelle commande de 36 
    * Qatar Airbus remplace une commande de 50 A320neo par des 
A321neo 
    * CFM (Safran/GE) choisi comme motoriste au détriment de 
Pratt&Whitney 
    * Contrat de plus de E3 mds de métro/tramway à Doha et 
environs 
    * RATP et Keolis (SNCF) en consortium avec une société 
qatarie 
 
 (Actualisé avec précisions) 
    DOHA, 7 décembre (Reuters) - Le Qatar a signé jeudi une 
pluie de nouveaux contrats avec des entreprises françaises pour 
un total près de 12 milliards d'euros, en particulier dans la 
défense avec au moins 12 avions de combat Rafale et 490 blindés 
fabriqués par Nexter. 
    L'émirat a ainsi non seulement l'option 12 avions de combat 
Rafale (Dassault Aviation  AVMD.PA ) supplémentaires qui était 
incluse dans l'achat de 24 avions en 2015, mais a aussi ouvert 
la voie, à l'occasion d'une visite d'Emmanuel Macron, à une 
autre option pour 36 Rafale supplémentaires, lit-on dans un 
document diffusé par la présidence française. 
    "Ce nouvel accord a été bâti sur la relation privilégiée qui 
existe entre les deux pays et sur la détermination que partagent 
le ministère de la Défense du Qatar et Dassault Aviation à aller 
plus loin ensemble", se félicite dans un communiqué Eric 
Trappier, PDG de Dassault Aviation.  
    Le Qatar a en outre signé une lettre d'intention pour 490 
véhicules blindés de combat et d'infanterie (VBCI) à Nexter 
(groupe KNDS), un contrat bienvenu pour le spécialiste de 
l'armement terrestre et supérieur aux quelque 300 engins évoqués 
dans la presse. 
    Qatar Airways commande de son côté 50 Airbus  AIR.PA  
A321neo équipés de moteurs CFM (coentreprise Safran 
 SAF.PA /General Electric  GE.N ) et une option pour 30 de ces 
monocouloirs. 
    Qatar Airways négociait depuis plusieurs mois en vue du 
remplacement d'une commande de 50 A320neo pour des A321neo, plus 
grands, avec à la clé un changement de motoriste. 
    La compagnie avait à l'origine opté pour le moteur de 
l'américain Pratt & Whitney  UTX.N  mais après des retards de 
livraison, Qatar Airways avait ensuite manifesté son intention 
de changer pour l'autre option possible, CFM. 
    Une source industrielle a confirmé jeudi que cette nouvelle 
commande d'A321neo remplacerait la commande d'A320neo 
antérieure. Ce changement de commande apportera 930 millions de 
dollars (790 millions d'euros) supplémentaires à Airbus, selon 
les prix catalogue. 
    L'opérateur national de transport public qatari a en outre 
confié à RKH Qitarat, coentreprise entre le qatari Hamad Group 
et un consortium entre RATP Dev et Keolis (groupe SNCF), un 
contrat estimé à plus de trois milliards d'euros sur 20 ans. 
    Ce contrat comprend l'exploitation et la maintenance du 
métro automatique de la capitale du Qatar, Doha, et du tramway 
de Lusail, ville nouvelle en cours de construction à 15 km du 
centre-ville de Doha. 
    La première partie du réseau du métro de Doha, qui sera 
majoritairement souterrain, devrait être fonctionnelle dès fin 
2018 avec 640.000 voyageurs quotidiens attendus dès 2021, ont 
précisé RATP Dev et la SNCF dans un communiqué. 
    La première section du tramway de Lusail sera ouverte au 
public en janvier 2019, la fin des travaux étant prévue à 
horizon 2020, à temps pour la Coupe du Monde de football 
organisée par le Qatar en 2022, ajoutent-ils. 
    Le Qatar a par ailleurs signé avec Suez  SEVI.PA  un contrat 
pour la dépollution des sols de lagunes.  
 
 (Hadeel Al Sayegh à Doha et Jean-Baptiste Vey avec Cyril 
Altmeyer, Tim Hepher, Benjamin Mallet et Sophie Louet à Paris, 
édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant