Le Qatar, premier émetteur de CO2 par habitant

le
0
Le Qatar est l'hôte de la dix-huitième conférence des Nations unies sur le climat qui s'ouvre lundi. » Climat : les signaux d'alerte partout au rouge

Pour les écologistes, ce fut dur à avaler. Le Qatar, premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié (GNL) et surtout premier émetteur de gaz carbonique (CO2) par habitant, avec 44 tonnes (contre 6 tonnes pour la France), est l'hôte de la COP18, la dix-huitième conférence des Nations unies sur le climat qui s'ouvre lundi.

«Les ONG avaient un sentiment partagé, résume Wael Hmaidan, militant libanais, directeur du Réseau action climat, cité par l'agence Associated Press. Certains voyaient le Qatar, qui ne s'est guère impliqué dans les négociations climat, comme une menace, tandis que d'autres y voient l'occasion d'inscrire le débat climatique à l'agenda politique des États du Golfe persique.»

Jamais le petit émirat de 1,3 million d'habitants dont moins de 300.000 Qatariens n'a accueilli une conf...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant