Le Qatar investit en Australie

le
0

Le Qatar croit au potentiel gazier de l'Australie. Convaincu que l'Asie est un marché porteur, Qatar Petroleum est en passe d'acquérir des capacités chez le 4eme exportateur mondial de LNG.

Le Qatar est le 3ème exportateur mondial de gaz liquéfié, dont il produit 77 millions de tonnes par an, tandis que l'Australie est à 24 millions de tonnes, mais devrait quadrupler son potentiel d'ici à 2020. Sept nouvelles fabriques de LNG sont dans les tuyaux, initiés par des acteurs significatifs du marché comme ExxonMobil, Shell ou Petrochina, représentant un investissement global de 170 milliards de dollars.

D'ailleurs, les grands pétroliers sont de la partie, le français Total, le malaisien Petronas, aux côtés de gaziers comme le coréen Korea Gas Corporation ou GDF-Suez. Et les minières s'y intéressent aussi comme l'australienne BHP Billiton, partenaire de deux gisements offshore au large des côtes nord-ouest du pays.

Cependant, la suite de ces projets dépendra des prix mondiaux du gaz. Le gaz australien ne serait rentable qu'avec un prix indexé sur le pétrole, alors que l'arrivée du gaz de schiste a brisé cette corrélation aux Etats-Unis. Certains spécialistes du marché s'attendent à un prix du gaz divisé par deux d'ici à quatre ans à la suite notamment de l'émergence du gaz non conventionnel.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant