Le Qatar fait son Davos de l'éducation

le
0
Avec 1300 spécialistes venus de 120 pays, Luc Chatel a préparé l'école du futur.

De notre envoyée spéciale à Doha

Contrairement aux années précédentes, les Français sont venus en nombre au World Innovation Summit for Education, ou Wise, le sommet international sur l'éducation du Qatar qui s'est terminé hier. Un rendez-vous devenu «incontournable» selon Luc Chatel, le ministre de l'Éducation, qui a fait le déplacement. En à peine trois ans d'existence, ce sommet créé par Cheikha Moza, femme de l'émir du Qatar, serait devenu «une sorte de Davos de l'éducation», estime le ministre. Certes, les relations entre les deux pays sont «au beau fixe» en matière diplomatique et économique. L'homologue qatarien de Luc Chatel vient ainsi de rendre à nouveau obligatoire l'enseignement de la langue française à l'école.

De fait, une quarantaine de Français étaient présents pour l'occasion. En venant à Wise, les officiels français espéraient entre autres «fertiliser le système éducatif français».

D'étranges initiatives

Les multiples rencon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant