Le Qatar confiant pour le Mondial 2022 de foot malgré les doutes

le
0

BERLIN, 22 septembre (Reuters) - Le Qatar s'est dit confiant dans le fait que l'organisation de la Coupe du monde de football 2022 ne lui serait pas retirée, lundi, malgré les inquiétudes pour la santé des joueurs et des spectateurs en raison des fortes chaleurs estivales et les doutes exprimés publiquement par un responsable de la Fifa. "La seule question, c'est quand, pas si", a rétorqué le directeur de la communication de Qatar 2022, Nasser al Khater, dans un communiqué. "Eté ou hiver, nous serons prêts", a-t-il assuré. Theo Zwanziger, ancien président de la Fédération allemande, qui siège aujourd'hui au comité exécutif de l'organisme du football mondial, s'est dit lundi convaincu que le Mondial devrait être disputé dans un autre pays que le petit émirat du Golfe. "Personnellement, je pense que la Coupe du monde 2022 n'aura pas lieu au Qatar", a-t-il déclaré au journal Sport Bild. "Les médecins disent qu'ils ne peuvent pas garantir qu'une Coupe du monde puisse se tenir en été dans ces conditions." Compte tenu du casse-tête que représenterait un déplacement du tournoi en hiver, en obligeant à modifier les calendriers des championnats et coupes européennes, le Qatar s'est engagé à climatiser les stades et les centres d'entraînement. Mais cet argument n'a pas convaincu Theo Zwanziger, qui avait déjà émis des objections lors de l'attribution controversée du Mondial au riche émirat en 2010. "Ils pourraient parvenir à climatiser les stades mais une Coupe du monde ne se limite pas aux stades", a-t-il rappelé dans les colonnes de Bild. "Il y a des supporters qui viendront des quatre coins du monde et qui devront se déplacer en pleine chaleur. Le premier incident mettant une vie en danger fera l'objet d'une enquête. Personne au comité exécutif de la Fifa n'a envie d'avoir à répondre de cela." Interrogée par Reuters, la porte-parole de la Fifa, Dela Fischer, a estimé que le dirigeant allemand avait donné son point de vue, pas celui du tout puissant comité exécutif de l'organisation "Il a exprimé un avis personnel et l'a dit explicitement. Nous ne faisons pas de commentaire sur les avis personnels", a-t-elle dit. En mai, le président de la Fifa, Sepp Blatter, avait déclaré que l'attribution de la Coupe du monde au Qatar avait été une "erreur" et que le tournoi devrait probablement se jouer en hiver. (Karolos Grohmann; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant