Le Qatar affiche son parti pris pro-Hamas

le
2
En visite officielle dans la bande de Gaza, Cheikh Hamad al-Thani arrive avec de nombreux projets d'aide aux islamistes du Hamas, qui contrôlent le territoire. Au grand dam de Mahmoud Abbas, le chef de l'Autorité palestinienne

Si la visite à Gaza mardi de cheikh Hamad al-Thani est une première de la part d'un chef d'État arabe, il ne s'agit pas, en revanche, d'une véritable surprise. L'émir du Qatar est en effet un ami personnel de Khaled Meshaal, le chef du bureau politique du Hamas, le Mouvement de la résistance islamique, qui contrôle le territoire palestinien coincé entre Israël et l'Égypte. Petit détail qui en dit long: depuis son départ au printemps de sa base arrière damascène, Meshaal est logé à l'hôtel Four Seasons de Doha, sous protection de ses hôtes qatariens.

Sur l'échiquier palestinien, Doha n'a jamais fait mystère de ses préférences pour les islamistes du Hamas, au détriment de leur rival nationaliste, Mahmoud Abbas, le chef de l'Autorit...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dub22 le mardi 23 oct 2012 à 12:54

    Si j'étais dirigeant politique cela m'inquiéterait... Mais pas nos gouvernants qui préférent fair fuire nos riches et nos industriels par tout ces impôts auxquels échappent les quataris!!!!Elle est pas belle la France!!!!!!

  • garaffa le mardi 23 oct 2012 à 10:45

    n'est ce pas celui qui investi à tout va en FRANCE? Cherchez l'erreur?