Le Pulitzer aux journalistes du scandale des écoutes de la NSA

le
2
LE PULITZER AUX JOURNALISTES DU SCANDALE DES ÉCOUTES DE LA NSA
LE PULITZER AUX JOURNALISTES DU SCANDALE DES ÉCOUTES DE LA NSA

NEW YORK (Reuters) - Le Washington Post et l'édition américaine du Guardian ont été récompensés lundi par le prix Pulitzer dans la catégorie du "service public" pour leur travail sur le scandale des écoutes de la National Security Agency (NSA).

Un prix a été décerné à chacun des quotidiens pour leurs articles écrits à partir des milliers de documents confidentiels recueillis par l'ancien consultant de la CIA et de la NSA Edward Snowden.

Le Pulitzer Price Board a estimé que les informations du Guardian US avaient permis de provoquer un débat sur les relations entre le gouvernement fédéral et le public sur les questions de sécurité et de vie privée et que les reportages du Post avaient aidé à replacer ces informations dans le contexte plus général de la sécurité nationale.

Les articles sur ce sujet, qui ont commencé à apparaître en juin 2013, ont déclenché un débat dans le monde entier sur la surveillance pratiquée par les gouvernements et contraint Barack Obama à limiter les prérogatives de la NSA.

Le rédacteur en chef du Guardian, Alan Rusbridger, a salué le soutien manifesté à son journal par des collègues du monde entier pendant l'affaire Snowden.

"Et nous partageons cet honneur non seulement avec le Washington Post, mais aussi avec Edward Snowden, qui a tant risqué pour la cause du service public et qui est aujourd'hui récompensé par ce prix prestigieux", a-t-il dit.

Edward Snowden, poursuivi par la justice américaine pour espionnage, est réfugié depuis l'an dernier en Russie.

Deux reporters de l'agence Reuters, Jason Szep et Andrew Marshall, ont été distingués dans la catégorie du "reportage international" pour leurs "courageux" articles sur les persécutions contre la minorité Rohingya en Birmanie.

"Ce que nous avons raconté était très peu couvert", a déclaré Jason Szep. "J'espère que grâce à cela, le monde prêtera un peu plus attention aux violences religieuses en Birmanie".

C'est la première fois que Reuters est couronné pour un texte par le Pulitzer.

Le Boston Globe s'est également vu décerner un prix dans la catégorie de l'"actualité immédiate" pour sa couverture du double attentat de Boston il y a un an et de la traque de ses auteurs.

Le prix Pulitzer, du nom de l'ancien homme de presse Joseph Pulitzer, récompense chaque année les meilleurs travaux de journalisme aux Etats-Unis et distingue aussi des oeuvres littéraires et musicales. Il est décerné par un jury de 19 personnalités du journalisme, des lettres et de l'université.

(Ellen Wulfhorst; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mardi 15 avr 2014 à 00:03

    Très mauvais goût M318

  • M3182284 le lundi 14 avr 2014 à 23:09

    Ce sont les familles des victimes de l'attentat de Boston qui vont leur remettre, en remerciement d'avoir empêché la NSA d'espionner les braves tchétchennes accueillis par les USA