Le public part toujours plus tôt à la retraite que le privé

le
35
Selon un rapport du Conseil d'orientation des retraites dont Le Monde a publié les conclusions ce samedi, les inégalités perdurent entre agents du public et salariés du privé en matière de retraites.

Les inégalités entre les régimes de retraite du secteur public et du secteur privé perdurent malgré les réformes. C'est le constat que dresse le Conseil d'orientation des retraites (COR) dans un rapport dont Le Monde a publié les conclusions samedi. Les salariés du secteur privé partent en effet toujours plus tard, en moyenne, que les agents du public.

En 2011, l'âge effectif moyen de départ à la retraite était de 61,9 ans pour les salariés du privé. Dans le secteur public, ce sont les agents de la RATP et de la SNCF, dont les régimes spéciaux ont pourtant été réformés en 2007 et en 2011, qui partent le plus tôt, respectivement à 55,1 ans et 54,4 ans. Un âge «relativement bas du fait de l'existence de catégories actives dont l'âge d'ouverture actuel est de 50 ou 55 ans», précise le rapport cité par Le Monde. En septembre, la Cour des comptes a pointé le fait que les réformes mises en ½uvre ne suffisent pas encore à équilibrer ces deux régimes structurellement déficitaires.

L'âge de départ recule dans le public

Dans la Fonction publique d'État, l'âge moyen de départ à la retraite était de 57,1 ans en 2010 mais 61 ans pour les fonctionnaires «sédentaires», presque le même âge que les salariés du privé. Cet écart s'explique par le fait que les militaires sont autorisés à partir plus tôt à la retraite. Dans la Fonction publique territoriale et hospitalière, les départs ont eu lieu en moyenne à 58,4 ans. Nombre d'agents bénéficiaient notamment - mais n'en bénéficient plus aujourd'hui- de la possibilité de partir plus tôt s'ils étaient parents de trois enfants et justifiaient de 15 ans de service.

Selon le COR, l'arrêt de ce dispositif devrait faire reculer l'âge moyen de départ à la retraite dans le public. Les agents de la Fonction publique territoriale et hospitalière sont partis à la retraite à 60,2 ans en moyenne en 2012, selon des chiffres non encore définitifs. Et en 2025, l'âge de départ devrait grimper à 62,4 ans dans la Fonction publique territoriale et hospitalière, et à 58,7 ans dans la Fonction publique d'Etat. A cette date, l'âge moyen de départ aura cependant aussi reculé dans le privé, sous l'effet de la dernière réforme des retraites. Ces prévisions ne tenant pas compte de la réforme des retraites qu'a annoncé le gouvernement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le lundi 25 mar 2013 à 23:38

    Petit rappel simplement sur le montant des retraites non financés (loi de finance 2012 et projet de loi 2013) : - 47 milliards d'euros pour 2012, - 53 milliards d'euros pour 2013qui ont ou seront payés par des taxes et impôts supplémentaires (pas de cotisation par les fonctionnaires sur un fond de retraite comme dans le privé : AGIRC/ARCCO).le salarié du privé paye donc pour financer sa retraite et une quote part non négligeable du public, c'est l'égalité.

  • big.al le lundi 25 mar 2013 à 13:19

    JE ! bosse à la poste ! les promotions de fin de carrière sont une légende !!! et quand bien même, un changement de grade n'apporte que de 20 à 100€ sur le coup, il faut des années pour que cela paye !

  • M1945416 le lundi 25 mar 2013 à 12:32

    non , elle travaillais à la poste, mais a eu des augmentations les 6 derniers mois... je dit seulement que le pays est dans une me rde pas possible, que c'est ceux qui le dirigent qui en sont responsables, et qu'il y a pas de raison qu'il y ai des centaines de régimes "spéciaux". je m'en foutrait si ces régimes s'autofinançaient , mais c'est pas la cas...

  • big.al le lundi 25 mar 2013 à 12:24

    OK M19, mais la femme devait être cadre A, mais la majorité des fonctionnaires sont cadre C et leur brut de fin de carrière est bien en dessous de 2000€, alors il ne faut pas généraliser !

  • M1945416 le lundi 25 mar 2013 à 11:47

    ma voisine , 3 enfants 15 ans de travail dans la fonction publique , a eu une prime de départ de 15 000 € et touche presque 900 € de retraite ... et ça depuis 7 ans déjà alors bon... quand au militaire, retraité depuis des années déjà, sans compter le logement de fonction qu'il avait durant sa carrière ... et puis suffit de regarder internet, il y a pleins de sites qui détaillent les différence public/privé, y compris la cour des comptes

  • big.al le lundi 25 mar 2013 à 11:32

    sans déc, M1945416 ???? sois un peu plus précis ! perso, fonctionnaire d'état à 58 ans et 37 ans de service, si je partais maintenant, j'aurais 820 de retraite !

  • M362321 le lundi 25 mar 2013 à 11:21

    Il est temps de faire du ménage dans les passe droit du public

  • M4358281 le lundi 25 mar 2013 à 10:09

    découvert que les poules ont des plumes ..? elle est bonne celle - là ! c'est pas une nouveauté ..!

  • M1945416 le lundi 25 mar 2013 à 09:52

    dans mon quartier, 3 ex fonctionnaire retraités depuis l'âge de 50 ans après 15 ans de travail ... ajouter à ça tout les régimes spéciaux, voilà pourquoi on est dans la me rde ... mais nos chers politiques, qui profitent a fond du système , ne veulent surtout pas y toucher ... c'est tellement facile de taxé le privé( qui rapporte de la richesse au pays)au fait nos politiques et fonctionnaires, ils rapportent quoi a part la dette ???

  • puck le lundi 25 mar 2013 à 09:50

    Heimdall OK mais j'ajoute rais les militaires , la police et les pompiers !