Le public ignore le consensus scientifique sur le climat

le
0
LA POSITION DES SCIENTIFIQUES SUR LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE MAL COMPRISE PAR LE PUBLIC
LA POSITION DES SCIENTIFIQUES SUR LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE MAL COMPRISE PAR LE PUBLIC

OSLO (Reuters) - L'origine humaine du réchauffement climatique est une conviction partagée par la quasi-totalité du monde scientifique, mais une opinion largement répandue selon laquelle les experts seraient divisés à ce propos complique la tâche des militants de la lutte contre le changement climatique, selon une étude parue jeudi.

Des experts d'Australie, des Etats-Unis, du Canada et de Grande-Bretagne ont épluché 4.000 résumés d'articles scientifiques sur le changement climatique et relevé que 97% d'entre eux déclaraient que la principale cause en était l'activité humaine, à commencer par l'utilisation d'énergies fossiles.

"Il y a un fort consensus scientifique sur l'origine du changement climatique, en dépit d'une perception contraire par le public", résume John Cook, chercheur à l'université du Queensland en Australie, qui a dirigé cette étude publiée dans le journal Environmental Research Letters.

La température moyenne en surface a augmenté sur la Terre de 0,8 degré Celsius depuis la Révolution industrielle.

L'un des auteurs de l'étude, Dana Nuccitelli, encourage les chercheurs à souligner l'existence de ce consensus "à chaque occasion, en particulier dans les interviews dans les médias".

Une enquête d'opinion du Pew Research Center publiée en octobre dernier a montré que 43% des Américains répondaient "non" à la question de savoir si les scientifiques sont d'accord sur le fait que la Terre se réchauffe en raison de l'activité humaine.

La communauté internationale promet de travailler à un accord sur le changement climatique d'ici à la fin 2015.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant