Le PSG reprend ses bonnes habitudes à Saint-Etienne

le
0
Le PSG reprend ses bonnes habitudes à Saint-Etienne
Le PSG reprend ses bonnes habitudes à Saint-Etienne

Grâce à deux buts inscrits rapidement, le PSG a tranquillement géré son quart de finale de Coupe de France à Saint-Etienne. Empruntés en fin de partie, les Parisiens, qui ont perdu Blaise Matuidi sur blessure, sont toujours en lice pour tenter de conserver leur trophée.

Le debrief

Le PSG a déjà repris sa marche en avant. Complètement asphyxiés à Lyon dimanche, les Parisiens avaient vu leur série de 36 matchs sans défaite en L1 s’achever brutalement mais logiquement. Toujours privées de Di Maria et Verratti, les troupes de Laurent Blanc pouvaient compter sur un déplacement chez leurs victimes favorites en coupes nationales ces derniers temps (quatre éliminations de suite des Verts) pour se relancer. Et le cinq à la suite n’a pas mis longtemps à se mettre en place. Servi par Ibrahimovic, Cavani ouvrait la marque dès la 11eme minute de jeu (1-0) au sein d’une défense à trois centraux loin d’être inspirée sur ce coup. Et, sur sa deuxième occasion de la partie à la 35eme minute, le PSG doublait la mise grâce à Marquinhos, titulaire à droite. Cependant, il y a bien eu un peu de suspense dans cette partie pour des Verts éliminés de la Ligue Europa jeudi dernier et battus par Caen dimanche.

Malcuit, intéressant sur l’aile droite, obtenait un penalty suite à une faute évitable de Kurzawa (43eme). En seconde période, les Stéphanois ont tenté de profiter d’une équipe parisienne parisienne empruntée et qui a perdu sur blessure Matuidi, touché à l’arrière de la cuisse gauche après l’heure de jeu. Mais, même s’il a accepté bon gré mal gré de se faire dominer, c’est bien Paris qui s’est créé la meilleure occasion (un missile sur le poteau de Pastore) avant de marquer dans les arrêts de jeu grâce à Lucas. Sans briller, le PSG rallie le dernier carré de la Coupe de France qu’il tentera de conserver. Et reprend sa marche en avant même si la manière n’était pas forcément au rendez-vous, au contraire d’une attaque en jambes.

Le film du match

12eme minute (0-1)
Paris ouvre la marque sur sa première accélération. David Luiz trouve Ibrahimovic qui avait décroché. Le Suédois, grâce à une passe en rupture, lance Cavani. F.Pogba s’aligne mal et l’Uruguayen trompe tranquillement du gauche Ruffier, sorti à sa rencontre.

22eme minute
Monnet-Paquet s’approche de la surface parisienne et tente une frappe enroulée du droit mais Sirigu se couche et capte la balle.

35eme minute (0-2)
Suite à un ballon mal dégagé par la défense stéphanoise, Cavani dévie de la tête vers Ibrahimovic, présent sur le côté gauche de la surface. Le Suédois centre à ras de terre. Cavani réalise une belle talonnade du gauche. Seul au second poteau, Marquinhos, à la limite du hors-jeu, pousse le ballon au fond des filets.

43eme minute
Côté droit, Malcuit provoque la défense parisienne et obtient un penalty suite à un mal maîtrisé de Kurzawa. Une décision indiscutable.

43eme minute (1-2)
Eyesseric s’en charge et trompe Sirigu, pris à contre-pied.

60eme minute
Côté gauche de la surface parisienne, Eysseric tente un centre-tir puissant mais Sirigu assure en repoussant des poings.

65eme minute
Quelle occasion pour le PSG ! Ibrahimovic fixe la défense parisienne et sert parfaitement à droite Pastore. L’Argentin, laissé seul par F.Pogba arme un missile du droit. Cela heurte le haut du poteau gauche de Ruffier, complètement battu. Les Verts parviennent à se dégager.

88eme minute
Contre parisien. Maxwell sert à droite Ibrahimovic qui entre dans la surface stéphanoise et arme une frappe lourde du droit à ras de terre. Ruffier repousse des pieds.

91eme minute
Petit centre de Selnaes du côté gauche. Roux parvient placer sa tête au second poteau et croit lober Sirigu mais la balle finit sur le haut du filet du gardien parisien.

93eme minute (1-2)
Thiago Motta sert Lucas dans l’intervalle. Le Brésilien résiste à F.Pogba et Malcuit puis parvient à frapper devant Théophile-Catherine. Son tir à ras de terre décroisé trompe Ruffier sur sa gauche.

Les joueurs à la loupe

Saint-Etienne
Retour difficile pour L.PERRIN au sein de la défense stéphanoise. Pourtant, individuellement, l’international français n’a pas grand-chose à se reprocher, contrairement à F.POGBA. Auteur d’innombrables relances manquées, le frère de Paul n’est pas beaucoup inspiré dans ses choix. Après une relance manquée qui aurait pu coûter cher, il n’a pas suivi la montée de ses partenaires de l’axe et a laissé Cavani se présenter devant Ruffier sur le 1-0. Cela commence à faire beaucoup… THEOPHILE-CATHERINE s’est montré beaucoup plus sûr dans ses interventions. Un bon match de sa part. Sur les ailes, ASSOU-EKOTTO a eu du mal à se montrer dangereux et a laissé parfois trop d’espaces dans son dos. En revanche, match intéressant de MALCUIT qui a eu le mérite de bien se battre à droite. L’ancien Niortais a obtenu un penalty en fin de première période qui a relancé les siens.

Dans son but, RUFFIER a été battu à trois reprises sans qu’il ne puisse faire grand-chose. Le gardien des Verts a finalement été peu sollicité. Les milieux ont souffert. Et notamment COHADE et EYSSERIC, buteur sur penalty, qui ont eu beaucoup de mal à servir dans des bonnes conditions leurs attaquants. En revanche, rencontre intéressante en sentinelle de SELNAES, qui s’est montré très sûr sur les premières relances. En vue ces derniers temps, MONNET-PAQUET a été complètement inoffensif. Pour SODERLUND, c’est plus habituel. Ses quelques bonnes déviations en pivot ne suffisent pas à compenser sa lenteur et son manque de disponibilité.

PSG
Enfin remis de ses différentes blessures, PASTORE était titulaire dans le Chaudron. Et cela s’est plutôt bien passé pour l’Argentin, plutôt inspiré dans ses choix et qui a régalé grâce à quelques beaux gestes techniques, dont un sombrero en seconde période. Sa frappe a heurté le poteau de Ruffier. Bourreau des Verts depuis son arrivée en France, IBRAHIMOVIC n’a cette fois pas marqué mais il a signé une belle passe décisive en début de partie avant d’être à l’origine du 2-0. Le Suédois a souvent décroché à bon escient. CAVANI en a profité sur le premier but. Présent comme d’habitude à la récupération sur son aile gauche, l’Uruguayen retrouve son efficacité au meilleur moment pour Paris et rattrape doucement son retard avec LUCAS. Mais le Brésilien a rappelé qu’il était toujours là en inscrivant le but du KO dans les arrêts de jeu. Au milieu, avant de sortir sur blessure, MATUIDI a apporté son énergie habituelle et RABIOT sa tranquillité balle au pied.

S’il a perdu quelques ballons, THIAGO MOTTA a été plus inspiré que face à Lyon. C’est lui qui a notamment imprimé le rythme qui a permis à Paris de jouer à sa guise. Il est à l’origine du 3-0. Derrière, MARQUINHOS, impeccable défensivement, a prouvé qu’il pouvait aussi apporter devant. Buteur, le Brésilien a réussi quelques montées plutôt encourageantes. A gauche, KURZAWA a déjà été plus présent offensivement et il s’est rendu coupable d’une faute dans sa surface, ce qui a permis aux Verts de se relancer. Il s’est un peu montré plus après la pause. DAVID LUIZ et THIAGO SILVA n’ont pas eu grand mal à s’imposer face aux attaquants adverses, même si leurs relances n’ont pas toujours été très bien assurées. En fin de partie, le capitaine parisien s’est montré impérial. Battu sur le penalty d’Eysseric, SIRIGU s’est montré impeccable dans les airs.

Monsieur l’arbitre au rapport

Rencontre plutôt tranquille pour M.Bastien qui n’a pas eu à beaucoup sévir et qui a eu raison de signaler le penalty pour les Verts. Ses assistants, pas toujours inspirés, ne se sont pas trompés sur le but du 2-0 pour le PSG.

Ça s’est passé en coulisses…

- Retour à une défense à cinq du côté des Verts avec notamment le retour de L.Perrin dans l’axe aux côtés de F.Pogba et de Théophile-Catherine. Selnaes a composé avec Cohade l’entrejeu stéphanois.

- Une minute de silence a été respectée avant le coup d'envoi en hommage au père de Tannane, décédé récemment. L’ailier stéphanois était absent du groupe des Verts.

- Du côté parisien, Pastore a été titularisé aux dépens de Lucas. Remplaçant à Lyon, Matuidi était cette fois titulaire. Sirigu a comme d’habitude suppléé Trapp pour ce match de coupe.

La feuille de match

Coupe de France (Quarts de finale) / SAINT-ETIENNE - PSG : 1-3

Geoffroy-Guichard (40 000 spectateurs environ)
Temps froid – Pelouse grasse
Arbitre : M.Bastia (6)

Buts : Eysseric (43eme) pour Saint-Etienne - Cavani (12eme), Marquinhos (34eme) et Lucas (93eme) pour le PSG

Avertissement : Malcuit (24eme) pour Saint-Etienne – Stambouli (68eme) et Rabiot (77eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune

Saint-Etienne
Ruffier (4) - Malcuit (6), Théophile-Catherine (6), L.Perrin (cap) (5), F.Pogba (3), Assou-Ekotto (4) puis Tabanou (77eme) - Cohade (4), Selnaes (6) - Eysseric (4), Monnet-Paquet (3) puis Roux (73eme), Söderlund (2)

N'ont pas participé : Moulin (g), Pierre-Gabriel, Clément, Pajot, Maupay
Entraîneur : C.Galtier

PSG
Sirigu (6) – Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (6), David Luiz (6), Kurzawa (4) - Rabiot (6) puis Maxwell (79eme), Thiago Motta (6), Matuidi (6) puis Stambouli (67eme) - Pastore (7), Cavani (7) puis Lucas (87eme), Ibrahimovic (7)

N'ont pas participé : Trapp (g), Georgen, Nkunku, Augustin
Entraîneur : L.Blanc

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant