Le PSG prépare l'après Lucas Digne

le
0
Le PSG prépare l'après Lucas Digne
Le PSG prépare l'après Lucas Digne

Alors que Lucas Digne reste dans le viseur de l'AS Rome, le Paris Saint-Germain active ses réseaux pour recruter un latéral gauche supplémentaire. Et l'heureux élu pourrait arriver de l'étranger.

Si Maxwell est intouchable, ce n’est clairement pas le cas de Lucas Digne (22 ans), son concurrent pour une place de titulaire au poste de latéral gauche du Paris Saint-Germain. Barré par son aîné brésilien, l’ancien Lillois a ainsi émis le souhait de changer d’air afin de bénéficier de davantage de temps de jeu dans l’optique de l’Euro 2016.

Un prêt payant avec option d’achat pour Digne ?

Egalement ciblé par Liverpool, Lucas Digne a d’ailleurs fait l’objet d’une offre de prêt payant avec option d’achat de la part de la Roma, qui privilégie néanmoins la piste menant au Barcelonais Adriano (le Brésilien risque toutefois d’être bloqué par les Blaugrana). Alors que le club de la Capitale essaye de faire monter les enchères (18-20 M€ officiellement), les négociations ont été lancées entre les différentes parties concernées et la porte n’est fermée pour l’international français, dont le contrat expire en juin 2018.

Ansaldi du Zenit dans le viseur

Dans cette optique, le club du président Nasser Al-Khelaïfi active ses réseaux pour compenser un éventuel départ de Lucas Digne. Ces dernières semaines, les noms de Faouzi Ghoulam (Naples), Layvin Kurzawa (Monaco), Raphaël Guerreiro (Lorient), Alex Telles (Galatasaray) ou encore Wendell (Bayer Leverkusen) ont ainsi été évoqués. Mais l’heureux élu pourrait finalement se nommer Cristian Ansaldi (28 ans, Zenit Saint-Pétersbourg), Guilherme Siqueira (29 ans, Atlético Madrid) étant lui proche de la Juventus Turin.

Un passeport italien pour l’Argentin

Sous contrat jusqu’en juin 2017 avec la formation entraînée par André-Villas-Boas, l’international argentin - qui dispose d’un passeport italien - a été approché concrètement par le PSG. Des discussions ont été lancées pour un bail de trois ans (+ une année supplémentaire en option). Et la barre a été fixée entre cinq et huit millions d’euros. Une opération à moindre coût et un élément d’expérience dans le viseur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant