Le PSG peut-il se contenter de Cavani ?

le
0
Le PSG peut-il se contenter de Cavani ?
Le PSG peut-il se contenter de Cavani ?

Edinson Cavani n'en finit pas de susciter le doute. Dès la fin de saison dernière, il a été désigné par ses dirigeants — Nasser Al-Khelaïfi en tête — comme le successeur de Zlatan Ibrahimovic, le nouveau buteur en série de Manchester United. Le costume est-il trop grand pour l'attaquant uruguayen ?

 

Dimanche soir face à Metz (3-0), il n'a en tout cas rien fait pour clouer le bec à ses détracteurs lors de son premier match officiel de la saison. Maladroit dans le dernier geste, parfois malheureux, nerveux le plus souvent, Edi a multiplié les actes manqués. Certes, ce n'est qu'une photographie du mois d'août, mais elle renvoie à l'image qu'il s'est construite depuis son arrivée à Paris, il y a trois ans. Celle d'un attaquant capable de marquer entre 20 et 30 buts par saison au sein d'une équipe ultra-dominante mais qui a besoin de se procurer trois ou quatre occasions pour n'en concrétiser qu'une, et pas forcément la plus simple.

 

Dans ce contexte, que doit faire le PSG à huit jours de la fin du mercato, mercredi prochain ?

 

Kluivert verrait d'un bon oeil un renfort offensif

 

En interne, tout le monde n'est pas totalement sur la même longueur d'onde. Patrick Kluivert, nouveau directeur du football du PSG et ex-buteur du Barça et de l'AC Milan, pousse discrètement en faveur d'un recrutement supplémentaire à ce poste. Quant à Unai Emery, conformément à la ligne donnée par Nasser Al-Khelaïfi, il continue d'affirmer que l'effectif actuel lui convient. Pour seconder Cavani, il dispose en effet de Jesé, avant-centre de formation mais davantage utilisé ces dernières saisons sur les ailes de l'attaque du Real Madrid, et de Jean-Kévin Augustin, formé au club et récent champion d'Europe des moins de 19 ans. Largement suffisant pour régner sur la Ligue 1, sans doute, mais probablement trop léger pour s'attaquer aux sommets de la Ligue des champions.

 

Le scepticisme existait déjà il y a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant