Le PSG fait exploser le Bayer Leverkusen

le
0
Le PSG fait exploser le Bayer Leverkusen
Le PSG fait exploser le Bayer Leverkusen
Le debrief

Une balade de santé, une démonstration, une leçon de football, on vous laissera tout loisir de choisir le mot qui vous convient. Toujours est-il que ce PSG-là, large vainqueur du Bayer Leverkusen (3-0) mardi soir en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, a prouvé qu'il était déjà un grand d'Europe. Et que sa présence en quarts de finale n'allait souffrir d'aucune contestation. Les médisants évoqueront la faiblesse d'une équipe allemande à bout de souffle depuis quelques semaines. Oui peut-être, mais le club de la Capitale est allé chercher son succès avec la manière. En étouffant son adversaire qui, doit-on vraiment l'oublier, est tout de même deuxième de Bundesliga, le club parisien a fait l'effet d'un rouleau-compresseur. D'une efficacité offensive redoutable grâce notamment à un Zlatan Ibrahimovic qui culmine maintenant à dix buts cette saison en Ligue des Champions (ndlr : seul joueur avec Just Fontaine à avoir marqué au moins dix buts en Coupe d'Europe avec un club français), le PSG a ajouté le sérieux à la gestion de l'effectif en seconde période.

Il faut dire que l'ancienne connaissance parisienne, Emir Spahic, aura bien aidé le club de la Capitale. Un penalty provoqué, une expulsion, l'ancien de Montpellier s'est rappelé aux mauvais souvenirs qu'il avait laissés en Ligue 1 malgré un talent indéniable. Le PSG s'est alors engouffré dans la brèche pour faire parler ses talents. Premier en action ? Pas forcément le plus attendu offensivement, c'est Blaise Matuidi qui va lancer le club parisien vers la victoire. La suite est un récital signé Zlatan Ibrahimovic qui met la pression sur Cristiano Ronaldo au classement des buteurs. En toute fin de rencontre, comme un symbole, c'est le dernier arrivé dans la stratosphère parisienne qui clôt les débats : Yohan Cabaye marque son premier but sous ses nouvelles couleurs et apporte sa pierre à l'édifice. Et quel édifice !

Le film du match

3eme minute (0-1) Après un premier relais sur le côté droit avec Ibrahimovic, Matuidi pousse sa course jusqu'aux avant-postes et reçoit un caviar de Verratti dans la surface. Après avoir contrôlé, l'international français marque du gauche malgré l'intervention de Leno.

9eme minute Sur un centre de Guardado, le ballon est cafouillé dans la surface et atterrit dans les pieds de Sam qui frappe fort du gauche. Le ballon fuit largement le cadre.

12eme minute Après un duel aérien régulier entre Matuidi et Leno, le ballon revient en retrait à Ibrahimovic qui frappe en force à trois mètres du but. Le Suédois voit son ballon miraculeusement contré par Toprak quasiment sur sa ligne de but.

38eme minute (0-2) Superbe une-deux entre Maxwell et Ibrahimovic sur le côté gauche de la surface allemande, le centre du Brésilien trouve Matuidi qui manque son contrôle. Mais M.Kassai siffle un penalty en faveur du PSG suite à un tirage de maillot de Spahic sur Lavezzi. Ibrahimovic ne manque pas la cible et trompe Leno en force.

42eme minute (0-3) Ibrahimovic marque son dixième cette saison en Ligue des Champions et quel but ! Maxwell trouve Matuidi dans la surface qui contrôle et parvient à donner, en déséquilibre, le ballon à Ibrahimovic. Le Suédois envoie alors une frappe surpuissante du gauche dans la lucarne gauche de Leno. Incroyable !

59eme minute Spahic est expulsé ! Le défenseur bosnien reçoit un deuxième carton jaune après avoir adressé un coup de coude à Lucas dans un duel sur la ligne de touche. Le PSG va terminer en supériorité numérique.

77eme minute Sur un centre venu de la droite, Reinartz place un bon coup de tête sur lequel Sirigu s'en sort parfaitement. Probablement la meilleure occasion allemande.

88eme minute (0-4) Ibrahimovic lance Maxwell venu déborder sur l'aile gauche. Le Suédois trouve Lucas au deuxième poteau, qui sert en retrait Cabaye. L'international français trouve la lucarne d'une superbe frappe du pied droit. La messe est dite.

Les joueurs à la loupe

Bayer Leverkusen Leno (3) : Abandonné par sa défense, le gardien allemand a subi un à un les assauts des attaquants parisiens. Une soirée compliquée. Hilbert (4) : L'un des rares à monter sur son couloir droit, il a tout de même souffert dans son replacement. Spahic (2) : Souvent à la limite de la faute, il a commis l'irréparable sur Lavezzi sous les yeux de l'arbitre. Expulsé pour un coup de coude sur Lucas en deuxième période. Quelle tristesse ! Toprak (4) : Il a sauvé les siens sur une frappe à bout portant d'Ibrahimovic. Pour le reste? Guardado (3) : Préféré à Boenisch, le Mexicain n'a pas été à la fête face à Van der Wiel et Lucas. L.Bender (4) : En retard dans ses interventions, l'international allemand a fait ce qu'il a pu en seconde période quand il a été replacé dans l'axe. Décevant tout de même. Rolfes (cap) (3) : Ou était le capitaine allemand ? Pas sur la pelouse de la BayArena à première vue. Sorti logiquement à la pause et remplacé par Reinartz (45eme) (3) qui n'a pas paru plus à l'aise. Castro (5) : Pas le plus mauvais des joueurs qui portait un maillot noir. Bien seul dans un océan de désert. Sam (3) : L'ancien de Hambourg n'a jamais eu l'occasion de montrer son talent et ses qualités de vitesse. Très frustrant ! Remplacé par Wollscheid (62eme) après l'expulsion de Spahic. Son (2) : Une soirée à oublier pour le Sud-Coréen qui n'a rien montré si ce n'est un manque flagrant d'implication. Remplacé lui aussi à la pause par Brandt (45eme) (3) qui n'a pas apporté grand-chose. Kiessling (3) : Le meilleur buteur du club n'a eu que des miettes face à la pauvreté technique de son équipe. PSG PSG Sirigu (6) : Il n'a strictement rien eu à faire. Une soirée paisible pour l'Italien. Van der Wiel (6) : Très offensif sur son couloir, il a encore permis à son équipe de jouer haut et a obligé son vis-à-vis à défendre. Mais ses centres ont parfois été maladroits. Alex (7) : On le voit moins, il parle moins, il est moins clinquant mais quelle efficacité dans les duels ! Brillant. Thiago Silva (cap) (7) : Impeccable dans sa couverture et ses relances, le capitaine parisien a régné en maître dans sa surface de réparation. Maxwell (7) : Après un premier quart d'heure où le jeu du PSG a penché à droite, il a eu plus d'occasions de se montrer, et a été omniprésent. Et quelle qualité de passe ! Thiago Motta (7) : Un métronome, tout ce qu'il a touché s'est transformé en or. Lien indispensable du jeu parisien entre la défense et l'attaque. Verratti (8) : L'Italien a été étincelant et a rayonné dans la distribution du ballon. Et sa capacité à faire la différence dans les petits espaces est un régal visuel ! Matuidi (8) : Un but d'entrée de jeu, une activité incroyable à la récupération et une passe décisive. Que dire de plus ? Un match au presque parfait. Remplacé par Cabaye (67eme) auteur d'une entrée intéressante et de son premier but avec le PSG. Lucas (6) : De belles montées balle au pied, le Brésilien n'a pas démérité. Mais il a été un cran en-dessous de ses coéquipiers. Lavezzi (7) : Dans son registre de percussion, l'Argentin a beaucoup apporté sur son couloir droit. Et il a provoqué un penalty. Remplacé par Pastore (76eme) qui aurait pu marquer. Ibrahimovic (9) : Auteur d'un doublé dont un nouveau chef d'oeuvre, le Suédois a brillé de mille feux. Qui a dit qu'il n'aimait pas les grands matchs ?

Monsieur l'arbitre au rapport

Un arbitrage pointilleux mais juste. Bien placé sur la faute de Spahic qui a amené le penalty du PSG. A la hauteur de l'évènement.

Ça s'est passé en coulisses?

- C'est la première fois de son histoire que le PSG atteint les huitièmes de finale de la Ligue des Champions deux saisons d'affilée. Le club de la Capitale a été éliminé en quarts par le FC Barcelone (2-2, 1-1) l'année dernière.

- Le PSG était privé d'Edinson Cavani (cuisse), Christophe Jallet (dos) et Zoumana Camara (mollet). Sami Hyppiä devait lui déplorer les absences de Derdiyok (claquage) et Can (suspendu).

- Le PSG a marqué lors de ses quinze derniers matchs de Ligue des Champions. Il faut remonter au 3 octobre 2012, à Porto, pour voir un PSG muet (0-1).

- Blaise Matuidi a marqué le 100eme but de l'histoire du PSG en Ligue des Champions.

- Zlatan Ibrahimovic en est maintenant à 41 buts (dont dix en Ligue des Champions) en 41 matchs cette saison avec le PSG.

La feuille de match

C1 (8emes de finale aller) / BAYER LEVERKUSEN - PSG : 0-4

BayArena (29 412 spectateurs) Temps frais - Pelouse en bon état Arbitre : M.Kassai (HON) (7) Buts : Matuidi (3eme), Ibrahimovic (39eme sp, 42eme) et Cabaye (88eme) pour le PSG Avertissements : Hilbert (15eme), Spahic (38eme et 59eme), Guardado (48eme), Castro (58eme) pour le Bayer Leverkusen - Matuidi (4eme) pour le PSG Expulsion : Spahic (59eme) pour le Bayer Leverkusen Bayer Leverkusen Leno (3) ? Hilbert (4), Spahic (2), Toprak (4), Guardado (3) ? L.Bender (4), Rolfes (cap)(3) puis Reinartz (45eme) (3), Castro (5) - Sam (3) puis Wollscheid (62eme), Son (2) puis Brandt (45eme) (3), Kiessling (3) N'ont pas participé : Yelldell (g), Hegeler, Boenisch, Oztulani Entraîneur : S.Hyppiä

PSG PSG Sirigu (6) ? Van der Wiel (6), Alex (7), Thiago Silva (cap) (7), Maxwell (7) ? Thiago Motta (7), Verratti (8), Matuidi (8) puis Cabaye (67eme) - Lucas (6), Lavezzi (7) puis Pastore (76eme), Ibrahimovic (9) N'ont pas participé : Douchez (g), Marquinhos, Digne, Ménez, Rabiot Entraîneur : L.Blanc

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie? Tous les résultats et les classements en un coup d'oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant